Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 18:00

" La garantie des Droits de l’Homme et du Citoyen nécessite une force publique : Cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée. " Déclaration des Droits de l’Homme, 1789, Article 12.

" Ceux qui solliciteraient, expédieraient, exécuteraient ou feraient exécuter des actes arbitraires, sont coupables et doivent être punis. " Déclaration des Droits de l’Homme, 1793, Article 12.

http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/

Caen, 12 octobre 2010. Un jeune gravement blessé au visage, des volontaires accourus pour lui prodiguer les premiers secours, visés à leur tour par des tirs, tandis qu’un autre manifestant, quelques secondes plus, tard était sérieusement blessé à la tempe. L’un des deux blessés a écopé d'une fracture du crâne assortie de nombreux points de suture. lien article du 14 octobre 2010.

_________

 

"Ne généralisons pas, mais…"

 

A de nombreuses reprises, la France fut condamnée par la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour des violences policières - qualifiées de « torture ou de traitements inhumains et dégradants », dixit la dite Cour - commises au cours d’arrestations ou de gardes à vue.

En 2012, Dominique Baudis, rapporteur du « Défenseur des droits », remettait un rapport accablant au « Président normal » François Hollande, le soi-disant « Président des jeunes » : + 96 % de plaintes - toutes générations confondues - pour des violences policières récurrentes !

En 2013, 2 416 sanctions furent prononcées contre des policiers incriminés. Sanctions qui chuteraient de 7% en 1 an, selon la police des polices (IGPN) !

 

"Deux poids, deux mesures"

 

« J’me-prends-pas-pour-de-la-merde » alias Bernard Cazeneuve, tels ses prédécesseurs, (Guéant, Hortefeux, Alliot-Marie, Sarkozy, Pasqua-Pandraud) couvre, légitime la délinquance légale, la délinquance d’Etat, la pseudo-police républicaine qui, chaque jour, ressemble plus à une milice au service de l’ultra-libéralisme et de ses valets, qu’un corps d’état garant de la paix civile.

Rappelons qu’à cette heure, l’assassin, le tireur fou, le franc-tireur, le snipper patenté de la Ve République moribonde, continue de couler des jours heureux dans sa famille, tandis que celle du martyr pleure son enfant chéri, sans pour autant susciter auprès du Président de la République française en faillite, le devoir, la décence, la délicatesse de mettre les drapeaux en berne. N’est pas reconnu « martyr » le premier quidam venu ! Avis aux futurs empêcheurs de tourner en rond.

Mesdames, messieurs les politiques qui nous gavaient avec votre fameux « exemple Allemand », en voici un qui devrait vous faire réfléchir : quelques années plus tôt, un ministre d’Angela Merkel eut la riche idée d’utiliser sa voiture de fonction pour partir en vacances… À son retour, il fut viré manu militari.

En France, on tue, vole, on escroque, on ment, on parjure, on caracole, en continuant de montrer son cul de piètre homme politique sur les remparts de l’infamie. Bref, on démissionne  rarement. On reste en place en attendant que l’orage passe.

« Mais, c’est une révolte ? Non Sire, c’est une révolution ». « Mais, ce sont des casseurs ? « Non Président, ce sont vos sans-dents ».

Rappelons, également, au Sinistre foutriquet de l’Intérieur de la Place Beauvau, pourtant ancien juge titulaire à la Haute Cour de Justice et à la Cour de Justice de la République, que dissimuler, cacher, ne pas dénoncer un criminel - en l’occurrence, l’assassin en titre de Rémi Fraisse - est passible de peine de prison et de fortes amendes.

D’ailleurs, voyons ce que confirme le « Dictionnaire de Droit Criminel », du Professeur Jean-Paul Doucet : « Le recel de malfaiteur consiste à cacher sciemment l’auteur d’une ou de plusieurs infractions, ou même à lui apporter une assistance quelconque, afin de l’aider à échapper aux recherches de la force publique ».

 

"Vers la criminalisation des mouvements citoyens"

 

Mais, bon. Pourquoi l’ancien maire de Cherbourg - ville ô combien sinistrée, dangereuse, sale, qui n’est plus que l’ombre d’elle-même, qui laisse pourrir ses clandestins à quelques minutes de son centre-ville - aurait-il des complexes, puisque les enquêtes - sur les violences « légales » indignes d’un prétendu Etat de droit, d’un pays autoproclamé des Droits de l’Homme - quand elles sont diligentées, sont étouffées par certains juges d’instruction rechignant à prononcer les mises en examen contre les policiers auteurs de violence ?

A contrario, ces mêmes juges, soit par zèle, soit sous la pression de la Chancellerie, pourraient bien être tentés de cataloguer un syndicaliste, un manifestant pacifiste, un citoyen avide de liberté et de justice, un libre-penseur, un anarchiste, non plus en « casseur » comme encore aujourd’hui, mais en « terroriste » demain. Appellation qui, on le rappelle, fut institutionnalisée par les régimes fascistes et nazis des temps passés.

Pour en revenir à la police française, cette dernière ne se comporte pas uniquement comme une criminelle. Elle protège aussi les criminels, et pas n’importe qui, bien évidemment. (lien) 

La « Justice », sous l’égide de Christine Taubira, sotte Garde des Sceaux, n’est pas en reste non plus. (lien)

Qu’on ne s’étonne plus que les jeunes de banlieues, les jeunes tout court, et tous les autres, vous, moi, aient le mauvais œil à l’encontre de la police, de la justice, de la Nation. (Video)

Lectrices, lecteurs, quand vous croiserez un policier, au nom du principe de précaution, changez de trottoir ! Et si par malheur, vous vous êtes trouvés au mauvais endroit, au mauvais moment, cliquez vite sur ce lien .

 

Eddie Torial

 

Là, moins violent, mais tout aussi... exaspérant :

http://caennaissivoussaviez.hautetfort.com/archive/2014/08/29/conceptions-du-droit-en-usage-sous-un-gouvernement-dit-de-ga-5436565.html

 

http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Caennais déchaîné - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

serrurier paris 24/11/2014 19:55

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement

Eddie Torial 25/11/2014 10:12

Nous apprécions votre appréciation, et nous aimerions également apprécier votre blog, Seulement vous avez oublié... le lien ! A bientôt ?

E.T.

organique 12/11/2014 17:45

On en veut encore avec autant d\'humour. Merci.

Casimir 08/11/2014 17:17

Cher Caennais déchaîné

Casseurs "professionnels", autre piste :

http://www.reporterre.net/spip.php?article6522

Bruno HERGAS 03/11/2014 15:53

Autre chose: je ne crois pas que caillasser du flic soit très utile, voire souhaitable. Et, dans les circonstances actuelles, je crains de devoir comprendre que la violence, ça se manipule. J'entendais vendredi et samedi à la radio que les nantais étaient priés de ne pas se rendre dans les lieux où se déroulerait une manifestation dont on nous disait par avance qu'elle donnerait lieu à des affrontements violents. Il y a eu de la casse et des affrontements violents, qu'on nous a abondamment décrits. Il y avait hier à Paris 2 manifs, dont l'une (à Stalingrad) n'était pas autorisée. Il n'y a eu à ma connaissance ni casse ni affrontements. J'ai lu quelque part que la police avait préventivement interpelé plusieurs dizaines de personnes trouvées porteuses de divers objets contondants (et autres matériels et substances insolites, peu compatibles avec une paisible balade dominicale). Quoi qu'on puisse penser de semblables mesures de police préventive, elles se sont donc montrées efficaces. Alors, pourquoi n'avoir pas choisi l'efficacité à Sievens et à Nantes, puisqu'on nous parle à chaque fois d'une petite (ou grosse) centaine de violents venus pour en découdre ? Etait-ce à Sievens pour montrer que la rue ne dicte pas sa loi (grand classique de tous les tenants de l'Ordre, quel qu'il soit) ? Etait-ce à Nantes pour faire oublier une dramatique bavure, et montrer au bon peuple, à grand renfort de vitrines défoncées, que la responsabilité de tout ce qui nous arrive incombe à un petit nombre de casseurs dits d'ultra-gauche (allez savoir pourquoi) ?
Vieille recette. MM. Valls et Cazeneuve ne sont décidément pas des flics très inventifs...

Le Caennais déchaîné 03/11/2014 17:21

Nier qu'il n'y aurait pas de casseurs serait de la mauvaise foi. Dans le lot, il y a également des gens désespérés, sans avenir, qui n'ont plus rien à attendre du système. Il est alors aisé de les assimiler aux casseurs "professionnels" (qui viennent d'où ? Manipulés par qui ?) à seule fin de criminaliser la désobéissance civile.

E.T.

Bruno HERGAS 03/11/2014 15:13

Bonjour,
Je voudrais juste signaler une petite erreur, à propos du lien renvoyant (fort aimablement) à une note de mon blog. L'expulsion illégale de cette famille d'arméniens n'a pas eu pour cadre notre bonne ville de Caen, mais s'est déroulée en Meurthe et Moselle. Ce qui ne change pas grand chose à l'affaire, j'en conviens. Car dans tous les cas le responsable ultime en est le sinistre pion bas-normand Bernard Cazeneuve (et/ou Valls-Hollande et leur joyeuse bande de foutriquets)...

E.T. 03/11/2014 17:04

Autant pour moi ! Dans le feu de l'action, vous savez... Et puis, il y eut des choses, sinon violentes, au moins étranges à la Préf' de Caen.

http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/article-l-etrange-prefecture-du-calvados-101048316.html

JEAN FRANCOIS 03/11/2014 12:27

Deux poids deux mesures les routiers menacent de bloquer la france....l'écotaxe est retirée immédiatement
Quand au "Président des Jeunes" après plusieurs mois de contestation il aurait été intelligent de tout stopper et d'inviter toutes les personnes concernées autour d'une table plutôt que d'envoyer des forces de l'ordre équipées d'une facon demeusurée pour mater des jeunes effectivement c'est bien le président des jeunes

Présentation

  • : Le Caennais déchaîné
  • Le Caennais déchaîné
  • : Actualités sans concession sur Caen et ailleurs...
  • Contact

Profils

  • Le Caennais déchaîné
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...

Rechercher

Archives