Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 16:14

"L'élection encourage le charlatanisme." Ernest  Renan
    

Photo : Luc de Normandie
   
    Après sept années pestifères passées avec Mémère, la bonne ville de Caen goûte à présent,
et ce pour encore cinq années, aux caprices de Pépère qui ne sait plus trop où il en est, le pauvre… Du reste, nous aussi.

 

     Loin de moi l’idée de m’acharner sur un sexagénaire… par principe, je les choisis plus jeunes… Hum, hum… Bon, je m’égare… de Caen. Non, surtout ne pas citer la gare de Caen !! Ni son escalier mécanique ! Ni le fait que l'édifice tourne le dos à la Ville, et qu'aucun TGV jamais ne daignera s’y délasser les roues. C’est « comme un oranger sur le sol Irlandais, jamais on ne le verra », chantait notre compatriote Bourvil. Il n’y a que Pépère qui le croit. Il y croit tellement qu’il a presque réussi à nous faire marcher. C’est comme la Réunification de la Normandie avec Caen en guise de Capitale. Ha ! Ha ! Ha ! Et les Rouennais là-dedans ? Ils peuvent se mettre les doigts dans le nez sans broncher ! Ce sera Caen et pas une autre ville ! Hein ? Quoi ? Le Président de la Haute Normandie ne veut pas entendre parler de réunification ? Eh bien tant pis, on ne se réunira pas, et dans la foulée on s’autoproclamera Capitale de la Normandie… Basse ! On sait déjà faire ! De toute manière les jacobins parisiens ont irréversiblement programmé la disparition de la Basse Normandie - ou de la Normandie Basse - pour les vingt années à venir…

 

            Revenons à Caen. Alors, quoi de nouveau ? La Ville bouge enfin ? Elle a une vraie piscine digne de ce nom, surtout pour une ex-future Capitale de la Normandie ? Une belle salle de concerts en perspective, pour y accueillir les meilleures phalanges philharmoniques qui enchantent notre beau Monde ? Du festival à tout va ? Des concerts ? Des Rencontres ? Des colloques ? Des biennales ? Triennales ? Des Parades ? Des fêtes toutes plus folles les unes que les autres ? Tiens, en parlant de fêtes folles, hum… a-t-elle maintenant sa vraie Gay Pride, comme à Paris, Lille, Lyon, Berlin, Londres, Lourdes ? Hein ? Heu... Lourdes ? On s’emballe, on s’emballe, peut-être au XXVe siècle… et encore ! Nous offre-t-elle un, deux, et pourquoi pas, trois carnavals ? S’est-elle rapprochée de la mer ? A-t-elle mis sur pied la fameuse « filière nautique », et désormais, peut-elle légitimement s’appeler Caen-la-Mer ? Y circule-t-on en vélo, après avoir banni toutes ces méchantes voitures, grâce aux gentils Vermoulus, heu... aux Verts qui ornent le sémillant Conseil Municipal composé de cocasses membres qui s’entendent à merveille ? Et d’une pierre deux coups, possède-t-elle dorénavant de jolis transports en communs, très propres, très ponctuels, et pas du tout polluant pour un sou, avec de gentils chauffeurs qui conduisent sans brusquerie aucune ? Alors, forcément il doit y avoir moins de pollution, hein ? A-t-elle aussi baissé ses impôts, ou tout du moins, ne les a-t-elle pas augmenté selon la promesse de campagne du pathétique... pardon, du sympathique candidat Philippe Duron ? Et puis, la Ville est-elle mieux entretenue ? Immaculée même ? Car, n’avons-nous jamais appris que les gens de Gauche sont des individus qui aiment bien que tout soit propre : les esprits, les comptes en banque des uns, les affaires - privées, professionnelles - des autres ? Au fait, les Socialistes ont juré par leurs grands dieux que cumuler mandat sur mandat était quelque peu saugrenu. Aussi, en toute logique, ont-ils désormais une seule et unique fonction à remplir ! 
           
            Hé, dites, avant on s’ennuyait ferme le soir et le dimanche ! Maintenant, qu’est-ce que cela doit être excitant - après avoir assisté à une pléthore de spectacles par la volonté du frais moulu, heu... émoulu Directeur des Affaires Culturelles -, de se promener à travers les rues, les cours, les places, bordés par tout ce beau patrimoine enfin mis en valeur, n’est-il pas ?

 

            Quoi ? Qu’est-ce ? Vous dites ? Des arrivistes ? Des carriéristes ? Des affairistes ? Des j’m’enfoutistes ? Des incapables ? Des bobos ? Des malpolis ?  Pourquoi malpolis ? Ah, ils ne répondent jamais aux courriers qu’on leur adresse. Fichtre ! Diantre ! Mais qu’est qui nous a foutu une bande de bras cassés pareils ? Le suffrage universel ! Le peuple a rembarré Mémère en chantant sous ses fenêtres : « Bribri, c’est fini, et dire que c’était la fille de notre premier amour, Bribri, c’est fini, on ne croit pas, qu’on te reverra un jour ». Présenté comme cela…

 

            Oui mais, et Pépère ? Qu’est-ce qu’il dit le peuple de Gôche et celui de Droâte sur Pépère et sa bande à Bobos, heu... à Bonnot, heu... sa bande d’olibrius ? Je vous le donne en mille : « Nous n’voterons plus jamais, pour ça il faut qu’on t’aime, nous n’voterons plus jamais, et pour plusieurs années, parfois on voudrait bien, te dire recommençons, mais on perd le courage, sachant que tu es félon, Phi-Phi, c’est fini, et dire que t’étais l’Edile, de notre premier amour, Phi-Phi, c’est fini, on ne croit pas, qu’on se r’f'ra baiser un jour »

             Et là, c'est un coup à rester sans voix... dans tous les sens du terme !

            
                                         Germain de Colandon

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Robert 01/04/2009 20:32

Que la Municipalité actuelle continue ainsi, et d'ici un an, la ville de Caen se retrouvera sous tutelle de l'Etat ! Lamentable ! Consternant !
Robert, Caen

Jean-François 01/04/2009 20:31

Plus que jamais en super forme le Germain de Colandon ! Il n'y a qu'ici que l'on peut lire des articles aussi décoincés !Continuez comme cela !

Présentation

  • : Le Caennais déchaîné
  • Le Caennais déchaîné
  • : Actualités sans concession sur Caen et ailleurs...
  • Contact

Profils

  • Le Caennais déchaîné
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...

Rechercher

Archives