Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 10:33

"Qui veut voyager loin, ménage sa monture" Jean Racine, après avoir fait un rêve prémonitoire sur la Normandie.


(Photo : Hervé Chancerel) 

 
Le car pour Caen? Quelle heure?

La blague pas drôle de feu Raymond DEVOS était prémonitoire... et Dominique BUSSEREAU secrétaire d'état aux transports doit venir ce jour à Caen... en train : à quelle heure?

3 heures de train pour faire Paris/Cherbourg soit autant que Paris/Marseille !

Un train fantôme entre Lisieux et Deauville circulant en milieu d'après midi qui permet à la SNCF de se dédouaner à peu de frais de ses obligations de cadencement !

Les bétaillères à deux étages toujours en retard pour les banlieusards de la banlieue des usagers normands du Paris/ Le Havre...

Les rats de la gare la plus pourrie de Paris qui se gaussent quand on leur parle de la future gare des Normands...

Un Paris/Granville trop matinal pour réveiller un chauffeur de train de la SNCF !

Des Caen/Rennes qui se traînent aux seuls frais de la demi-région bas-normande...

Et 85% des conteneurs débarqués au Havre qui se traînent sur les routes normandes...

Un préfet de demi-région qui assure qu'il n'y aura jamais de TGV en Normandie et que le "bouchon" de Mantes la Jolie ne sautera pas avant 2030 !!

Des élus normands qui se mobilisent dans une demi-bataille du rail : un député-maire qui fait ce qu'il peut en faisant voter un amendement pour que la Normandie (la seule basse Normandie dans les faits) ne soit pas "oubliée" dans le Grenelle des transports en commun suite au Grenelle de l'Environnement...

Une demi-région normande qui fait pression sur la SNCF pour obtenir le service minimum d'un service public d'abord au service de lui-même...un an après qu'une autre demi-région normande ait fait la même chose pour obtenir la même chose : un service minimum pour un service public d'abord au service de lui-même...
Il y a une pétition pour une " Normandie à grande vitesse" mais cette pétition risque d'être un échec supplémentaire car elle n'est que demi-normande :
Dominique Bussereau aujourd'hui présent à Caen avec les élus parleront d'un plan rail pour la "Normandie" mais cela ne concernera que la seule basse Normandie :

En feignant d'ignorer que le bouchon de Mantes, qui est si joli à 30km/heure aux heures de pointe, que les 500 000 voyageurs de la banlieue ouest de Paris qui encombrent la gare Saint-Lazare...

CA CONCERNE TOUTE LA NORMANDIE ET TOUS LES USAGERS NORMANDS DE HAUTE COMME DE BASSE NORMANDIE

On prend le risque de résoudre à moitié les problèmes en gérant les soucis de la NORMANDIE BASSE EN CROYANT RESOUDRE LES PROBLEMES FERROVIAIRES DE LA BASSE NORMANDIE TOUT EN PARLANT DE "NORMANDIE" devant les médias :

action et communication divergent sans même que les décideurs politiques ne s'en rendent compte ! Ou alors, ils jouent aux autruches en refusant le courage, le petit effort physique qu'exigerait d'eux une politique publique à la hauteur des vrais enjeux...

Quels sont ces enjeux?

1° LA NORMANDIE NE DOIT PLUS ETRE QU'UNE BANLIEUE DE LA BANLIEUE DE PARIS :

la gare St Lazare, gare de la Normandie à Paris ne doit plus être un terminus et la Normandie sans TGV doit être raccordée aux LIGNES GRANDES VITESSES d'intérêt national et européen (Faire sauter le "bouchon" de Mantes la Jolie et création d'une gare Paris ouest La Défense pour libérer la gare St Lazare car cela concerne LES DEUX GRANDES LIGNES NORMANDES : le PARIS/CHERBOURG ET le PARIS/LE HAVRE)

2° IL FAUT UN SCHEMA NORMAND DES TRANSPORTS :

à l'instar du STIF pour la région parisienne. La coopération inter-régionale normande est intrinsèquement inopérante mais on pourrait AU MOINS AVOIR UN AGENDA COMMUN AUX DEUX CR NORMANDS pour traiter avec l'intraitable SNCF ou notre trop puissante voisine francilienne ET CERNER LES PRIORITES NORMANDES qui seraient de notre point de vue les suivantes :

- Le désenclavement ferroviaire de l'estuaire de SEINE et du port du HAVRE VERS l'est et PARIS (ligne Le Havre/Serqueux/Gisors) et vers le SUD (ligne Le Havre/Lisieux/ Mézidon pour une connexion avec le Caen/Tours via le futur tunnel sous la Seine)pour éviter l'exclusif de la seule relation privilégiée à la région parisienne et éviter l'engorgement de toutes les routes de la Normandie centrale ou métropolitaine (Caen/Rouen/Le Havre)

- Des liaisons intervilles normandes plus performantes notamment dans le TRIANGLE METROPOLITAIN NORMAND (horaires cadencés, vitesse, confort et correspondances) MAIS AUSSI POUR DESENCLAVER les bassins d'emplois (Caen/Rouen et un futur Caen/ Le Havre direct; Rouen/Evreux; Caen/Deauville/Lisieux; Rouen/Dieppe; Caen/Argentan/ St Lô; Caen/St Lô/Coutances/Granville; le retour du Caen/Condé-Faurécia/ Flers)

 LE CAS PARTICULIER DU PARIS-GRANVILLE :

Seule grande ligne normande à ne pas partir de la Gare St Lazare mais de la gare Montparnasse, déjà présentée comme la gare des Bretons à Paris : c'est pourquoi, d'ailleurs, le terminus parisien du petit train-train du ploukistan normand a été déplacé à l'annexe de Vaugirard sans desserte directe du métro...

Cette ligne a pourtant le POTENTIEL et la VOCATION d'être le SEUL PARIS/ LE MONT SAINT MICHEL DIRECT AU DEPART DE LA CAPITALE : électrification ; nouveaux matériels ; nouvelle organisation du travail pour l'entretien de ce matériel ; correspondances avec le futur "transbaie" Granville/St Malo ; modernisation et sécurisation de la ligne et des gares...

Il y a un enjeu et un potentiel en terme de communication touristique ENORME ( promouvoir une ligne corail touristique normande vers le Mont St Michel avec une démarche marketing de "produit intégrée")que nos piètres stratèges normands (au vu de leurs actuelles performances) auront bien du mal à manipuler si l'on s'en tient à la vision localiste développée par des élus qui ne sont que des élus locaux :

car c'est bien là le fond du problème : nous n'avons en Normandie que des élus locaux qui regardent passer le train comme les vaches dans le bocage... Tout ce que je ne vois pas derrière la haie du voisin n'existe pas et ne me concerne ne pas...

C'est pourquoi il n'y a plus de trains à voir passer sur certaines de nos lignes normandes !

Dominique Bussereau est donc reparti  ce 6 avril 2009 de la capitale BAS normande : 4 milliards d'euros seront nécessaires pour refaire 75 kms de ligne ferroviaire et faire sauter le « bouchon de Mantes la Jolie » !!! Et faire en sorte qu'un Paris Cherbourg soit plus rapide d'ici quelques années que le Paris Cherbourg qui avait emmené le président Albert LEBRUN pour l'inauguration de la gare transatlantique ... dans les années 1930 !

Alors le secrétaire d'état a bien sûr prévenu : pour financer le train Corail le plus cher de France, les cons tribuables de la Normandie basse vont devoir mettre la main à  la poche...

« Le car pour Caen ? quelle heure ? »


(Article proposé par le Mouvement Bienvenue En Normandie)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Caennais déchaîné - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

le+vosgpat+breton 16/04/2009 23:53

Hilarant et caustique en effet! Tout un chacun n'a pas le privilège d'habiter Caen la mer, ville propette, débarassée de ses aciéries, hauts-fourneaux et de ses quais aux charbons d'antan !mais à quel prix ? et je ne parle pas de Moulinex et des autres....je viendrais vous relire avec plaisir

NDLR 17/04/2009 11:24


Merci pour votre petit mot. Que vivent les Bretons & les Normands !



Présentation

  • : Le Caennais déchaîné
  • Le Caennais déchaîné
  • : Actualités sans concession sur Caen et ailleurs...
  • Contact

Profils

  • Le Caennais déchaîné
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...

Rechercher

Archives