Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 20:30

«  Pluie ou bourrasque, il faut qu’il sorte, il faut qu’il aille
Car les petits enfants ont faim »
Victor Hugo

 

http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/


(Warhammer-Mark-of-Chaos-Battle-March)


Gérald Celente, l’homme qui a prédit le krach boursier de 1987, de même que la chute de l'Union Soviétique, prévoit maintenant une révolution aux Etats-Unis, de même que des émeutes de la faim, des rébellions contre les impôts, le tout, d’ici 4 ans, en soulignant que vers 2012, avoir de la nourriture sur la table sera une préoccupation beaucoup plus importante que l'achat de cadeaux de Noël.

Gérald Celente, Président Directeur Général du « Trends Research Institute, » est renommé pour l’exactitude de ses prévisions concernant l'avenir du monde et des événements économiques. Des prévisions à prendre très au sérieux si l’on adhère à ce qu’il a déclaré sur le réseau de télévision « Fox News. »

Les États-Unis deviendront vers 2012 une nation sous-développée. Il y aura une révolution qui se traduira par des émeutes de la faim, des rébellions de squatters, des révoltes contre les impôts, et des manifestations pour l'emploi, en ajoutant aussi que la période des fêtes consistera à se pourvoir en nourriture plutôt qu’en cadeaux.

« Nous assisterons à la fin de la fête commerciale de Noël .... Nous subirons un changement fondamental .... Avoir de la nourriture sur la table sera plus important que d’avoir des cadeaux sous l'arbre de Noël, » a déclaré Celente, en ajoutant que la situation serait « pire que la Grande Dépression. »

« Les États-Unis passeront par une période de transition, une période à travers laquelle aucune personne n’est préparée, » a-t-il déclaré en soulignant que les gens qui refusent de croire que les États-Unis sont présentement en récession, confirme le fossé qui permet de réaliser à quel point ils ne sont pas prêts à affronter l’ampleur véritable de la crise.

Gérald Celente, qui avait prédit la crise monétaire asiatique de 1997, de même que l'effondrement des prêts hypothécaires de catégorie « subprime », ainsi que l’importante dévaluation du dollar US, a encore déclaré en novembre 2007 à United Press International, que l'année 2008 passerait à la postérité sous le nom de « La Panique de 2008, » en assénant que des « géants tomberaient raides mort, » ce qui est très exactement ce à quoi nous avons assisté avec l'effondrement de Lehman Brothers, Bear Stearns et tant d'autres. Il avait alors également déclaré que le dollar se dévaluerait à près de 90 pour cent.

« Ce qui s’est produit cette année engendrera une diminution du niveau de vie », une réalité également corroborée par la chute des ventes au détail.

La perspective de la révolution est un concept qui sera repris dans un rapport publié par le ministère Britannique de la Défense, et dans lequel il était prévu que d'ici 30 ans, l'écart croissant entre les très riches et la classe moyenne, conjugué à une sous-classe urbaine menaçant l'ordre social, signifierait que « Les classes moyennes du monde pourraient s’unir en utilisant l’accès aux connaissances, aux ressources, et les compétences nécessaires dans le façonnement des processus transnationaux, ce, dans l’intérêt de leur propre classe, » et que, « Les classes moyennes pourraient devenir une classe révolutionnaire. »

Dans une autre entrevue, Gérald Celente se livre un peu plus à propos de la révolution aux États-Unis.

« Il y aura une révolution dans ce pays. Cela ne se produira pas demain matin, mais ça arrivera et nous allons voir un troisième parti politique se former, et les événement qui vont se produire seront les catalyseurs  de la ‘‘main mise’’ par Wall Sttreet sur Washington, au su et au vu et en plein jour, sans coup d'État et sans effusion de sang. Cela se produira alors que les conditions continueront de s'aggraver, » a-t-il dit.

« La première chose à faire est de s’organiser autour des révoltes contre les impôts. Ce sera le catalyseur, car les gens ne peuvent plus payer pour les taxes scolaires, les taxes foncières et toutes les autres formes d’impôt. Vous allez voir ce genre de protestations commencer à se développer. »

« Ce sera terrible, déplorable. Et il y aura beaucoup de sans-abri, de gens tels que nous n’en aurons jamais vu auparavant. Il y en a déjà beaucoup dans une trentaine de villes de notre pays (Etats-Unis) et nous allons en voir encore beaucoup plus. »

« Nous allons commencer à voir de grandes régions où les maisons en vente seront occupées par des squatters. Ce sera une situation que les états-uniens n’avaient jamais connue, il y aura un comme un grand choc. Suite à celui-ci, il y aura beaucoup de criminalité. Cette dernière sera bien pire que celle de la Dépression de 1929, car la population n’était pas contaminée par les médicaments modernes, par les drogues, ou par le crystal meth. Par conséquent, vous vous retrouverez avec une grande proportion de la population désespérée avec l’esprit chimiquement survolté au-delà de toute compréhension humaine. »

Paul Joseph Watson (13 novembre 2008)


(Texte traduit par Eddie Torial)


http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/

 

 


Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Caennais déchaîné - dans Opinion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Caennais déchaîné
  • Le Caennais déchaîné
  • : Actualités sans concession sur Caen et ailleurs...
  • Contact

Profils

  • Le Caennais déchaîné
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...

Rechercher

Archives