Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 10:10

http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/


Comment saloper une commémoration ? En tombant comme un cheveu dans la soupe, flanqué d’un gouvernement godillot, agrémenté de larbins (autochtones ou parisiens) ; en se faisant protéger par des milliers de policiers paranoïaques ; en triant sur le volet des « invités » ; en coupant des routes à la circulation ; en désertifiant des périmètres gigantesques alentour d’Omaha Beach ; en filtrant, en suspectant, en intimidant allées et venues de tout quidam, comme au bon vieux temps de la « 
Geheime Staatspolizei » (Gestapo), spoliant de facto recueillement, retrouvailles, réconfort, de tous les martyrs Normands et leurs descendants.

 

La cause ? Un pauvre type atteint du complexe de supériorité, de troubles du comportement, et de quelques joyeusetés du genre : ochlophobie (1), topophobie (2), maniphobie (3), koréphobie (4), thanatophobie (5), onomatophobie (6), goujaterie, rustrerie, bling-blinguerie, etc.  qui veut « se la jouer » devant le Président Barrack Hussein Obama, quand il n’y a pas encore si longtemps, ce dernier était voué aux gémonies par l’agité des talonnettes en personne qui n’avait d’yeux et d’oreilles que pour Mac Cain et Sally Palin, deux autres erreurs de la nature. Pour être certain que personne ne lui ravisse sa petite place de mini potentat, il n’hésite pas à envoyer valdinguer, dans sa roseraie de Buckingham Palace, Elisabeth II, descendante directe du Duc-Roi Guillaume le Conquérant ! En d’autres temps, d’autres mœurs, nous eussions eu droit à une déclaration de guerre  en bonne et due forme…

 

J’en profite pour demander solennellement à Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie, de requérir auprès de sa gracieuse Majesté Elizabeth Alexandra Mary Windsor, Reine du Royaume-Uni, d’Irlande du Nord, du Canada, de la Nouvelle-Zélande, de la Jamaïque, de la Barbade, des Bahamas, de la Grenade, de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, des Îles Salomon, de Tuvalu, de Sainte-Lucie, de Saint-Vincent-et-Grenadines, d’Antiga-et-Barbuda, du Belize, de Saint-Christophe-et-Néviès ; Seigneur de Man ; Chef du Commonwealth des Nations, Chef Suprême des Îles Fidji ; et… accessoirement « Duc » de Normandie des Îles Anglo-Normandes, d’accueillir – au plus vite – sous Sa bienveillante autorité, la Normandie en son entier, ce, afin qu’elle ne survive plus sous le joug humiliant de la jacobinerie parisienne !

 

Maintenant, comment b(i)aiser une élection ? En profitant de ce Six Juin 2009, veille du scrutin Européen, pour y propagander – tel un certain Ministre Allemand de l’Education du Peuple et de la Propagande d’il y a quelques décennies -, devant mille télévisions, radios, journalistes ou autres médias, tout et n’importe quoi, à partir de l’instant où l’on réveille les vieux fantômes d’un électorat inhibé jusqu’à la moelle pour des thèmes récurrents comme la sécurité, l’immigration, le chômage, (et ses fraudeurs, cela va de pair), le travail le Dimanche, la Turquie...

 

… Et LUI ! LUI ! LUI ! ENCORE LUI ! TOUJOURS LUI !

 

Jamais deux (tuiles) sans trois ! Ne voilà-t-il pas que ce matin, Luc de Normandie reçoit un appel téléphonique de madame Ségolène Royal, lui demandant expressément de contacter l’Archidiacre de l’église abbatiale Saint-Etienne de Caen, afin qu’il y officie une Grand-messe le 6 Juin combinée, je cite : « d'actes de repentance, illustrés d’une séance de génuflexion, avec - pour les plus motivés – flagellation sur des airs de Lara Fabian, Roch Voisine, et Annie Cordy accompagnés au Grand Orgue Cavaillé-Coll. »

 

 Luc de Normandie trouva le projet fort joliment inspiré, mais il a remouché l’initiative, présidant ce jour-là une importante séance de dégustation dans la cave à whiskies de l’un de ses bons amis. Moi-même l’accompagnerai, Eddie Torial sera aux abonnés absents, Jack Lang de Vipeyre concoctera de nouvelles vilenies, probablement avec Cora d’Asse quelque part on ne sait où, et Mouloud sera chez sa Maman pour l’aider à  préparer le couscous, que tous ensemble, dans la soirée, nous irons déguster.

 

ALORS PARDON, SEGOLENE, DE NE POINT POUVOIR ASSISTER A VOTRE PARDON !!!

 

 Ne vous moquez pas les uns les autres, tous autant que vous êtes ! Car la Présidente du Poitou-Charentes, et le « Caennais déchaîné », mine de rien pratiquent Paul-Jean Toulet qui, par un beau matin, écrira : « Le pardon n’est peut-être que la forme la plus raffinée de la vengeance ».

Germain de Colandon

 

1 Peur de la foule

2 Peur des lieux géographiques

3 Maniaquerie exacerbée

4 Peur des poupées (utilisées par d’hypothétiques jeteurs de sorts Normands ?)

5 Peur de la mort (ou des attentats ?)

6 Prononcer, entendre, un mot, un nom (Elizabeth ? Nabot ? Cass’toi pôv’con ? P’tite bite ?)


http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/
 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Caennais déchaîné - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

Philippe CLERIS 10/06/2009 23:24

Et c'est encore une nouvelle faute de goût présidentielle de notre Sarkoléon qui ignore qu'Elizabeth II est aussi officiellement duchesse de Normandie pour Jersey et Guernesey et qui a fait dire à un Barack OBAMA plus que réticent face à un bain de foule trop spontané pour être honnête (300 militants UMP triés sur le volet en pleine zone interdite du samedi 6 juin au matin massés devant la préfecture criant "Nicolas! Nicolas!") qu'il voulait "saluer la vraie France" (sic!) Info prise en quasi directe dans un reportage de France info mais complètement ignorée dans les grands reportages TV sur le 65e anniversaire du DDAY en Normandie le soir... Etrange!

En tout cas merci aux contribuables anonymes d'avoir payé ces grandes affiches qui affirmaient "welcome M Obama" avec le calembour navrant de monsieur DURON "YES WE CAEN"

Pour éviter de vivre ce 6 JUIN de piété et de fraternité sur un mode confiscatoire (ces messieurs importants descendus de leurs hélicos qui s'approprient à coup de grandes gerbes la mémoire et l'histoire collective) je suis allé, la veille au soir, mettre un chrysanthème rouge et or avec un petit drapeau normand sur la tombe de la victime inconnue du bombardement au château de Caen et le soir du 6 JUIN j'étais à St Lô pour chanter le Requiem de Maurice DURUFLE avec l'ensemble vocal de Canisy en l'église toujours mutilée de Notre Dame pour les victimes civiles du bombardement de St Lô dont les noms furent projetés sur un grand écran...

Précisons aussi que tous les GI'S noirs n'étaient pas des chauffeurs de camions violeurs de normandes blondes et farouches et que toutes les femmes tondues n'étaient pas des filles faciles qui collaboraient "horizontalement" avec l'occupant allemand: des histoires d'amour il y en eut aussi, des héros, des couards, des salauds il y en eut partout dans chaque camp...

Mais c'est bien en Normandie que la Liberté s'est frottée les pieds: ce fut violent et vigoureux et il ne faudrait oublier ni l'Histoire (avec sa grande "hache")avec ses authentiques héros (tous ces soldats tous trop jeunes pour mourir ou souffrir) ni chaque mémoire particulière notamment celle des quelques 20000 victimes civiles normandes tuées au cours de la bataille de Normandie...

Précision ultime: l'été 1944 fut l'un des plus beau du siècle mais avec les combats de la Libération, dans le bocage régnait une puanteur épouvantable: celle des cadavres en décomposition de milliers de vaches décimées dans la bataille...

Présentation

  • : Le Caennais déchaîné
  • Le Caennais déchaîné
  • : Actualités sans concession sur Caen et ailleurs...
  • Contact

Profils

  • Le Caennais déchaîné
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...

Rechercher

Archives