Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 07:08

" Ce n'est pas parce qu'on prêche dans les églises, que les paratonnerres y sont inutiles ". Georg Christoph Lichtenberg 

http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/pa4.jpg

Benjamin Franklin et son neveu en plein drame familial : "Arrête tonton de jouer avec les éclairs, tu vas abîmer mon cerf-volant ". C'est alors que tonton inventa le paratonnerre...

 

Comme chacun d’entre nous le sait, les paratonnerres protègent un bâtiment des effets destructeurs de la foudre grâce à un conducteur électrique dont l’extrémité inférieure est reliée à la terre, l’extrémité supérieure, quant à elle, étant fixée sur les parties les plus hautes de la construction sous forme d’une ou de plusieurs tiges ou pointe attirant la décharge électrique, rétablissant de fait l’équilibre entre le sol et l’atmosphère chargés d’électricité.

L'on sait moins que pour les rendre plus efficaces, on utilisera au début du XXe siècle la technique d’ionisation censée augmenter la conductivité électrique de l’air en employant du radium 226, puis, dans les années 70, de l’américium 241.

C’est seulement à partir des années 80 que fut reconnue la dangerosité de ces équipements et où l’on fit appel à l’électronique. Il faudra encore attendre le 1er janvier 1987 pour interdire officiellement la fabrication « à l’ancienne » des paratonnerres.

Sources officielles (Autorité de Sûreté Nucléaire, Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire, Agence Nationale pour la gestion des Déchets RAdioactifs, Inventaire NAtional des PAratonnerres RADioactifs) considèrent qu’il y aurait environ 40 000 de ces spécimens vieillissants, souvent en mauvais état, sur le seul territoire français (des centaines de milliers dans le reste du monde), menaçant le public et l’environnement. Pour preuve, l’Agence Nationale pour la gestion des Déchets RAdioactifs les déclare comme étant des déchets radioactifs de faible activité à vie longue (FA-VL).

Administrations, associations, scientifiques, industriels, sont là pour nous rappeler que les radionucléides contenus dans les paratonnerres sont cancérigènes et mutagènes.

Immeubles d’habitations, bureaux, maisons particulières, mairies, bâtiments administratifs, monuments historiques, clochers, cheminées d’usines, châteaux d’eau, antennes-relais de mobiles*, relais hertziens, tours de télécommunication, hôpitaux, crèches, écoles, maisons de retraite, voies ferrées électrifiées sont, dans leur grande majorité, équipés de paratonnerres... jusques y compris dans les brocantes !

Pourquoi s’inquiéter, puisque le paratonnerre, de par sa position élevée, ne peut présenter de danger outre mesure ? Funeste erreur, il y en a parmi nous qui sont exposés et ne le savent pas. Ce sont les charpentiers, les couvreurs, les antennistes, les pompiers… et ceux qui habitent sous les combles.

Quoi faire alors ? Un acte citoyen. Comment ? En incitant les Préfectures, les Mairies, les Agglos ou autres Collectivités Territoriales à dresser un inventaire des bâtiments équipés d’un paratonnerre « à problème ». Certaines d’entre elles ont fait le nécessaire. Malheureusement, il en est qui feignent d’ignorer le problème ou bien qui minimisent le danger.

« Agir, plutôt que de subir », telle pourrait être la devise de cet excellent site, « Paratonnerres radioactifs », qui vous guidera dans vos démarches et entreprises pour éliminer rapidement et en toute sécurité, ces superstructures censées nous protéger du feu du ciel certes, mais pas de l’imprévoyance des hommes.

Yvan de Noroît

Quelques exemples à Caen. (Au vu du nombre de paratonnerres repérés sur Caen-La-Mer, la liste nous semble quelque peu réduite).

p.jpg

La Grâce-de-Dieu, 1, place du Commerce. Paratonnerre radioactifs Hélita sur immeuble HLM abritant la pharmacie de la Grâce Dieu. La Mairie a été alertée. Vérifier auprès de cette dernière ce qu’il en est aujourd’hui.

p2.jpg

La Grâce-de-Dieu, 21, avenue Charles de Foucauld. Deux paratonnerres radioactifs Hélita sur immeuble HLM. La Mairie a été alertée. Vérifier auprès de cette dernière ce qu’il en est aujourd’hui.

p3.jpg

La Guérinière. Paratonnerre radioactif Hélita sur la chapelle du couvent des sœurs de Notre-Dame-de-la-Charité. Ce signalement reposant sur des archives photographiques, la présence de l'appareil mi-février 2012 ne peut pas être certifiée. Par précaution, la mairie et l'institution ont cependant été alertées. Vérifier auprès de ces dernières ce qu’il en est aujourd’hui. 

p4.jpg

Bretteville sur Odon. Paratonnerre radioactif Hélita à calotte (radium 226) sur le clocher de la chapelle Notre-Dame de l'Assomption. La mairie a été alertée. Vérifier auprès de cette dernière ce qu’il en est aujourd’hui.

-------------

* Au sujet des antennes-relais de téléphonie mobile suscitant la polémique, combien de caennais savent qu'à l'intérieur du clocher du Saint-Sépulcre, dans le quartier du Vaugueux, se trouve une de ces fameuses antennes ? 

En savoir plus sur les paratonnerres, en Normandie, et en France :Sans-titre-copie-1.jpg 

Carte en ligne : http://www.paratonnerres-radioactifs.fr/?page_id=2915

Photos : http://lafrancedesclochers.xooit.com/index.php

  http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Caennais déchaîné - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

Bruno HERGAS 12/04/2012 19:19


Les paratonnerres (aussi dangereux soient-ils), et le commerce qu'on en fait, peuvent néanmoins présenter quelques avantages, collatéraux comme on dit de nos jours. J'en veux pour preuve cette
chanson un peu plus que cinquantenaire:


http://www.youtube.com/watch?v=FYnPv-aejJk


La peste soit des "cieux toujours bleus des pays imbéciles où jamais il ne pleut" !

Le Caennais déchaîné 12/04/2012 20:34



Merci pour nous avoir remis en mémoire le grand Georges !



Présentation

  • : Le Caennais déchaîné
  • Le Caennais déchaîné
  • : Actualités sans concession sur Caen et ailleurs...
  • Contact

Profils

  • Le Caennais déchaîné
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...

Rechercher

Archives