Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 09:10

" Selon que vous serez puissant ou misérable, Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. " Jean de la Fontaine.

    

  http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/ injustice.jpg

  

Madame la Directrice de Pôle Emploi Basse-Normandie

 

rue Normandie-Niémen

 

14 000 Caen

 

   

 

 

         Madame,

 

        Je viens d'être victime, comme beaucoup d'autres sans doute, du fonctionnement absurde de Pôle emploi, concernant les chômeurs qui reprennent un petit bout d'emploi. C'est sans doute là un effet de la « ligne managériale » unique que votre PDG se glorifie d'avoir mis en place.[1]

  

 Début mai j'ai déclaré une très courte période de travail : on m'a dit alors que, par précaution, mon allocation serait suspendue. Je me suis étonné, compte tenu du fait que cela représentait une faible part de mon allocation (8%) et qu'il me semblait impossible d'avoir une fiche de paye fin mai. Ce mois-ci je n'ai donc pas touché mon allocation.

 

         On m'a alors expliqué qu'il fallait suspendre le versement parce que Pôle emploi ne pouvait pas payer ce qui n'était pas dû.

 

         Ma situation s'est régularisée, je ne vais pas faire pleurer sur mon sort, mais je m'étonne que le règlement de Pôle Emploi ne permet pas de payer au moins une avance (ou la totalité de l'allocation en prélevant un indu éventuel sur le mois d'après comme le fait la CAF).

 

  Cette solution trop simple n'est pas possible et c'est aux chômeurs de faire l'avance quand les employeurs n'ont pas fait les fiches de paye en temps, ce qui est le cas le plus fréquent.

 

         Une telle pratique signifie bien que la suspicion et la méfiance vis à vis des chômeurs sont la règle d'or (quelle chance, on m'a fait une fleur sur ma bonne mine !)

 

         Je comprends aujourd'hui que des personnes en difficultés financières dramatiques et qui se sont « fait avoir » une fois, hésitent à déclarer les périodes de reprise de travail. Le problème c'est qu'elles sont considérées comme fraudeuses et sont sanctionnées. Voilà de quoi aussi décourager les reprises d'emplois puisqu'elle ne rapportent pas grand chose et créent beaucoup d'ennuis.

 

         C'est un système totalement incohérent, injuste.

 

        Apparemment cette incohérence, cette injustice qui sanctionne les chômeurs, ne choquent pas les technocrates de Pôle Emploi. Ces derniers sont à ce point coupés des réalités qu'ils ne savent même pas comment fonctionnent la plupart des entreprises : et dire que ces gens là prétendent organiser le placement des chômeurs ! C'est inquiétant.

 

         Il serait si simple de faire un calcul approximatif sur la base de la déclaration et de régulariser le mois d'après : voilà qui améliorerait vraiment la mission de service dévolue aux chômeurs.

 

         Voilà aussi la confirmation de la nécessité de mettre fin, sauf cas de fraude avérée, à la pratique scandaleuse des radiations administratives, tout le temps que les procédures qui transforment Pôle Emploi en machine à radier ne seront pas remises en cause.[2]

 

         Au fait, je viens de voir que 33 « traders » venant de Londres principalement, étaient indemnisés (6.400 euros mensuels !) par Pôle Emploi en toute légalité, eux : ceci « ne constitue pas un cas de fraude mais s'apparente davantage à une optimisation du système de protection sociale applicable aux travailleurs migrants ».

 

          Comprenne qui pourra la logique de Pôle Emploi, « selon que vous serez puissant ou misérable... »

 

            Salutations,

 

        Etienne Adam, Caen

 

     



[1]    Je conseille à tous la lecture de l'audition de M. Charpy PDG de Pôle Emploi Ltd à la commission des affaires sociales de l'Assemblée Nationale : son discours pue le jargon des managers libéraux exemple « nous accentuons les entrées en formation [...] en mettant sur pied des marchés de formation et en fluidifiant les entrées en formation » ou « nous sommes là pour apprendre [aux  chômeurs] à se vendre à un recruteur pour trouver un emploi »

      

[2]  Ceci au moment où le même Charpy avoue : « nous n'étions pas en mesure de proposer un emploi à chacun et encore moins 2 comme le prévoit l'Offre Raisonnable d'Emploi outil de radiation pour absence de recherche d'emploi." De fait avec seulement 45 offres de plus de 6 mois pour 1000 chômeurs vous continuez à jouer la sinistre comédie de l'obligation d'actes positifs de recherche d'emploi pour les 955 qui restent sur la touche.

 

http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Caennais déchaîné - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

david 17/06/2010 10:01


Conseil : quand vous faites un job, il ne faut pas le signaler à Pôle emploi tout de suite (dans la mise à jour par téléphone), mais le mois suivant quand vous avez une fiche de paie concrète entre
les mains (dont vous devez envoyer une copie à Rennes). Ca crée seulement un décalage d'un mois, mais vous n'êtes pas lésé, sans rien toucher, pendant le mois de job.


Le Caennais déchaîné 17/06/2010 10:21



Bien noté, merci pour votre conseil. Faisons-le savoir à tous.



Présentation

  • : Le Caennais déchaîné
  • Le Caennais déchaîné
  • : Actualités sans concession sur Caen et ailleurs...
  • Contact

Profils

  • Le Caennais déchaîné
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...

Rechercher

Archives