Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 16:32

" Futures victimes nucléaires de tous les pays, unissez-vous. " Pierre Sudreau

« On manque de sous pour la recherche contre le cancer. Heureusement qu’on en a pour les centrales. » Pierre Perret

      http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/carte seisme renass cle0271a3 Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement

 

 « En 709 de notre ère, un tremblement de terre d’une inouïe véhémence,

« Suivi d’un raz-de-marée gigantesque…

« Au continent ravit le futur Mont-Saint-Michel

« Pour en produire une île qu’en ce jour

« Nous pouvons contempler encore.

« Itou le Nord-Cotentin et

« Les Îles Anglo-Normandes secoués furent-ils,

« Rivages  engloutis durant d’innombrables lunes,

« Suite à l’envahissement furieux de titanesques vagues. » *

  §

En 895, rebelote ! Cette fois c’est tout l’Ouest de la France qui fait  les frais du grand frisson terrestre.

1155 et 1161, de violentes secousses mettent à mal toute la Baie du Mont. Puis, accalmie  jusqu’en 1584 où cette année-là, voulant certainement se rattraper d’une si longue léthargie, à nouveau la terre se met à trembler, dévastant toute la région sur des centaines de kilomètres carrés.

1619 et 1640, on reprend le même décor, les mêmes acteurs… pour les mêmes effets.

Le 11 octobre 1750, de Cherbourg à Bayeux, en redescendant jusqu’en Bretagne, sans oublier de passer par Avranches, une très forte secousse met en émoi les autochtones.

Le 17 décembre 1850, l’avant-port de Cherbourg… se retrouve soudainement à sec. Quelques heures plus tard, une vague énorme balaye toute la ville basse.

Le 1er avril 1853, un séisme à l’étendue inégalée secoue violemment Coutances, Granville, Avranches, Jersey, Guernesey, Plymouth, Southampton, Portsmouth, Brighton, les Comtés de Dorset, Hampshire, Weymouth, Saint-Malo, Rennes, Nantes, Laval, Saint-Brieuc, Alençon, Falaise, Bayeux, Caen, Sèvres, soit une superficie de plus de 200 000 kilomètres carrés !

Le 11 octobre 1859, la mer se « soulève » d’une hauteur estimée entre 0,75 et 1 mètre… puis retrouve son niveau normal.

1860, 1889, 1903, 1908, séismes conséquents à Cherbourg, Saint-Lô et Coutances.

1912, Cherbourg, violentes secousses semant la panique dans toute la ville.

1904, une magnitude estimée à 4 (selon l’échelle de Richter - apparue trois décennies plus tard - qui supplantera les échelles de Rossi et de Mercalli) met à mal Granville, Saint-Pair, Yquelon et Bréville.

9 juillet 1930, Fermanville, Barfleur et Portbail subissent une secousse estimée entre 3 et 4.

9 février, encore le Nord-Cotentin avec une secousse évaluée à 4.

Le 29 janvier 1949, tout ou partie de la Manche (département) est secouée par une magnitude de l’ordre de 5.

Le 7 avril 1957, c’est au tour de Barfleur et Quettehou avec également une magnitude de 5.

17 janvier 1967, magnitudes évaluées de 2 à 5, selon que l’on se trouve à Granville, Cerisy la Salle, Montmartin, Saint Méloir des Ondes (appellation certainement pas due au hasard).

  §

Peu de gens le savent, mais le Bassin de Caen est une zone sismique qui peut être redoutable selon les époques. Le 3 décembre 1775, une magnitude estimée à 8, fait s’effondrer des maisons à Caen et Hérouville, malmène violemment l’église de Cormelles, décroche les cloches de la Trinité (Abbaye aux Dames), et celles des églises abbatiales de Barbery et d’Eterville ! Les secousses furent ressenties jusqu’à Versailles.

Juin et juillet 1829, nouvelles secousses et répliques à Caen.

Le 11 octobre 1837, les bourgs de Tilly la Campagne, Bourguébus, et Soliers, sont à leur tour ébranlés par un tremblement de terre.

En juillet 1842, c’est toute la Normandie qui est victime d’un séisme notoire.

12 Novembre 1849, Caen, Carpiquet, Bretteville-sur-Odon, et Saint-Contest, subissent de violentes secousses.

1853, 1861, Laval, Vire, Villers-Bocage, Juaye, Mondaye,  le nord du Calvados, connaissent aussi les colères de la terre.

1er février 1885, c’est au tour de Landelles, Balleroy, Caumont l’Eventé, Livry, Villers-Bocage, Anctoville, Sainte-Honorine-du-Fay, Caen, Vaubadon et Littry d’être aux premières loges d’un tremblement de terre.

Et… le dernier en date : 10 mars 2011 à 3h13 du matin, une secousse de 2,5 sur l’échelle de Richter, localisée à 2 kilomètres de profondeur, est ressentie sur Le Havre, Bayeux et Saint-Aubin-sur-mer

  SAINT BESSON PRIEZ POUR NOUS !

Petite anecdote rigolote pour terminer. Saviez-vous qu’en cas de catastrophe nucléaire, le département de la Manche serait… coupé en deux par les Autorités ? Du côté sain, la vie serait appréhendée à peu près normalement. En revanche, de l’autre côté… (La Hague, Flamanville) il n’y aurait plus... de vie du tout, puisque la consigne secrète (!) est de laisser crever tout le monde, et, au cas où un irréductible franchirait la ligne de démarcation, il serait purement et simplement é-li-mi-né ! Comme eût dit monsieur Cyclopède alias Pierre Desproges : « étonnant, non ? »

(En gros, la « frontière » coïncide avec la carte des « dislocations majeures du Massif Armoricain », avec Port-en-Bessin au Nord et Coutances au sud, avec au milieu d’immenses marais inondables sur commande, rendant de fait son insularité – et son inaccessibilité - à la presqu’île nord).  

Rassurez-vous, cela n’arrivera jamais. Ben oui quoi, avec Besson qui a fait ses preuves en foutant dehors les métèques de tout poil, gageons qu’un nuage radioactif – quand il apercevra sa gueule de réjoui - a peu de chances de rentrer dans le cul de nos braves vaches Normandes, n’est-il pas ?

Jack Lang de Vipeyre

§  Sources : Cossmania

§ Dislocations du Massif Armoricain : l'un des plus vieux massifs montagneux de la Terre. (Altitudes maximales : 416 et 413 mètres, respectivement en Mayenne et dans l’Orne).

http://www.cossmannia.fr/cossmann_cotentin1/tertiaire_cotentin/seisme/Dislocation.htm

     

* Texte mis en forme par Germain de Colandon qui, l’espace d’un court instant (fort heureusement), s’est pris pour un ménestrel.

    http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Caennais déchaîné - dans Les caen-caen de Jack Lang de Vipeyre
commenter cet article

commentaires

corrector 14/11/2012 01:50


Et sinon, vous fumez quoi?        

Le Caennais déchaîné 14/11/2012 11:55



Ha... Ha... Ha...



lylytop 27/12/2011 08:07


je viens de relire mon com', oups! Désolée pour les fautes j'aurai du me relire.


Hallucinant, ces tremblements de terre sur notre région.


a bientôt


lyly

Le Caennais déchaîné 27/12/2011 12:35


Alunissant. Heu... vous avez raison, hallucinant.


lylytop 26/12/2011 08:03


tout juste hallucinant c'est tremblement de terre sur notre région


lylytop

Le Caennais déchaîné 26/12/2011 11:17


Un article... démonstratif.


richard annick 28/03/2011 18:46



j'ai oublié de vous préciser, qu'en allant sur le site Delcampe.fr, (à la recherche de cartes postales anciennes de la région caennaise)  j'ai vu 2 cartes postales qui annoncaient le raz de
marée qu'avait subi la station de Grandcamps les bains en 1909 (si mes souvenirs sont bons la date devait être le 29/10/19O9).


cordialement


annick richardf



Le Caennais déchaîné 29/03/2011 11:40



Merci pour tous ces renseignements. Nous ajoutons le lien dont vous parlez.


 


http://www.delcampe.fr/list.php?language=F&searchString=raz+de+maree&cat=0&searchMode=all&searchTldCountry=fr&searchInDescription=N


 



richard annick 28/03/2011 18:40



Bonjour


je m'interesse un peu plus  près aux séismes dans notre région (étant native du 14 et habitant dans le 76). Papa me racontait qu'il y avait eu un tremblement de terre à aunay sur odon dans
les années 1932-1934?? D'accord aussi avec vous en cas de fuite nucléaire de la hague. Le plan d'évacuation est prévu a partir de carentan.
cordialement


annick richard


dernièrement un séisme a eu lieu le 17/3/2011 à 11h17  magnitute 3,13 (épipcentre à 4km du S.E de bais dans le 53.



la pecnaude 17/03/2011 19:57



CO ...CO...COGNAC !  Mouloud, tu rigoles mais il faut bien que jeunesse se passe, maintenant il ne reste, hélas, que les souvenirs ...



Le Caennais déchaîné 17/03/2011 21:20


Cognac. T'as...t'as...t'as... raison Lapecnaude hips ! Germain y dit qu'il préfère être dans sa peau que dans la mienne parce qu'il a moins longtemps à souffrir que moi et tous les autres jeunes de
mon âge. Faut rien regretter. On n'a pas demandé à être là. Biz Mouloud


la pecnaude 17/03/2011 00:34



Pour tout vous dire, lorsque j'étais en Algérie, les phénomènes sismiques sur la côte étaient relativement fréquents mais pas aussi grave que ceux d'Orléansville et Alger il y a quatre ans.


Je sais que dans la région où je finis mes jours, pratiquement face à l'ile d'Oléron, c'est un risque, une faille existant dans le perthuis (dixit les anciens), mais lorsque j'ai ressenti ces
mouvements de roulis de mon lit et vu la télévision (installée sur un socle à roulette) commencer à danser la guigue, je dois vous avouer que j'ai hurlé "les enfants dehors", j'ai quand même pris
le temps de ramasser les chaussons au passage ... pour atterir dans le champs-marais où j'ai dû arrêter de courir au bout d'une quarantaine de mêtres. Trois secousses de magnitude 5, çà
impressionne sur le coup mais on s'en remet vite.


Un aveu quand même, la troisième s'est produite au petit matin, nous nous étions recouchés et ... nous ne sommes apperçus de rien. Allez croire, hein ?


Dites à Mouloud de ne pas ricaner comme cela.


 


 



Le Caennais déchaîné 17/03/2011 11:34


Dis Lapecnaude ça s'appelle comment déjà le p'tit remontant qu'on se boit dans ton pays ???? On va te marier avec Germain de Colandon. Wouah la crise !!!!!!!!!!!! Arf arf arf arf arf arf !!!!!!
Mouloud


Présentation

  • : Le Caennais déchaîné
  • Le Caennais déchaîné
  • : Actualités sans concession sur Caen et ailleurs...
  • Contact

Profils

  • Le Caennais déchaîné
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...

Rechercher

Archives