Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 12:51

" Le souverain de l'Allemagne et de la Sicile n'allait-il pas engager toutes les forces de l'Occident dans la défense et la récupération de la Terre Sainte, reprendre Jérusalem, écraser l'Islam ? " René Grousset

http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/ fff.jpg

"Pour que votre bouquet de muguet dure plus longtemps, offrez également à votre compagne, votre compagnon, ce joli vase original et unique en son genre. Un fois les fêtes passées, vous pourrez le convertir en vase de nuit."

 

 

« Face aux idées d'extrême-droite et aux tentatives de récupération de la journée internationale des travailleuses et travailleurs, il faut un grand 1er Mai, unitaire et revendicatif ! », nous dit Sylvian Mary, Secrétaire départemental de la FSU. La suite : 

Cher-e-s collègues, cher-e-s ami-e-s, cher-e-s camarades, 

Située entre les deux tours de l'élection présidentielle, la manifestation du Premier mai 2012 n'aura rien d'ordinaire ou de « traditionnel ». 

D'abord parce que le premier tour de l'élection présidentielle a été marqué à la fois par le rejet cinglant de la politique menée pendant son quinquennat par Nicolas Sarkozy et par le score historique du Front National. 

Mais aussi parce que le président Sarkozy, pour des raisons purement électoralistes et Marine Le Pen, pour promouvoir ses idées racistes et xénophobes, entendent récupérer le Premier Mai et le détourner de son sens par la promotion d'intérêts contraires à ceux des salarié-e-s, des chômeur-e-s et des retraité-e-s. 

Le premier mai est la journée internationale des travailleuses et des travailleurs. Elle tire son origine du 1er mai 1886, jour où la pression syndicale a permis à environ 200.000 travailleurs américains d'obtenir la journée de travail de huit heures. Un mouvement historique réprimé par la force et qui a coûté la vie à nombre d'entre eux. 

Ce n'est ni la Sainte Jeanne d'Arc, ni la Saint- Nicolas.  

Ce n'est ni une journée de commémoration des idées fascistes, ni une opération de sauvetage d'un candidat désavoué par le peuple ! 

Le Premier Mai, dans la rue : ce n'est ni la place de Le Pen, ni celle de Sarkozy. 

C'EST LA NÔTRE ! 

En annonçant un rassemblement pour opposer les salariés entre eux lors de cette journée internationale des travailleurs, Nicolas Sarkozy entend, une nouvelle fois, jeter l’opprobre sur les syndicalistes, les fonctionnaires, les privé-e-s d'emploi...  

Il cache mal ses intentions de draguer les voix du FN et d'avancer vers une recomposition autour d’une droite extrême. Il est pourtant bien mal placé pour se revendiquer du camp des travailleurs, tant sa politique au service des plus riches sur le dos des salarié-e-s a creusé les inégalités et les injustices, augmenté la pauvreté et mis à mal les facteurs de cohésion sociale issus du Conseil National de la Résistance (services publics, retraites, protection sociale...). 

Il ne cache pas son jeu, nous le savons : sa réélection ouvrirait la voie à de nouvelles régressions pour les salarié-e-s et tou-te-s les citoyen-ne-s. 

Cette perspective n’est pas envisageable. 

Une réelle rupture avec cette politique est une nécessité, c'est pourquoi il faudra nous mobiliser massivement le 1er, mais aussi le 6 mai prochain. 

Avec 17,9% des voix et 6,4 millions d'électrices et d'électeurs, le Front National réalise un score historique. Plus important encore que celui du 21 avril 2002 où nous avions été des millions à manifester contre les idées d’extrême-droite ! 

Dans ces conditions, il nous faut marquer encore plus fort notre refus des idées racistes et xénophobes fondées sur le rejet de l'autre et notre exigence d'une véritable société du « vivre ensemble ». 

Alors, plus que jamais, une gigantesque mobilisation sociale, unitaire et revendicative s'impose le 1er Mai prochain pour porter l’exigence de progrès social et de justice, pour combattre la xénophobie, le racisme, pour préserver et développer les acquis sociaux. 

Pour que la démocratie l’emporte !

Faisons ensemble du 1er mai une journée de lutte et d’espoir pour un monde de solidarité, d’égalité et de justice sociale. 

C’est la meilleure réponse que nous puissions donner aux idées d'extrême-droite et aux provocations du candidat Sarkozy et à sa politique désastreuse pour toutes les travailleuses, tous les travailleurs, et la majorité des citoyens de ce pays. 

Sylvian MARY

Secrétaire départemental

de la FSU

85 rue de l'Oratoire, 14000 Caen

02 31 86 29 33 / 06 83 71 99 79 

  ____

  Le 1er Mai 2012, satisfaire les revendications

pour le

progrès social !

Manifestation 10 h 30

Place Saint-Pierre

à Caen

(suivie d'un barbecue festif et musical) 

Mais aussi à Lisieux (10h30 place Mitterrand)

et Vire (11h15 Porte horloge) 

Départ groupé pour la manifestation Caennaise

depuis Falaise (9h00 au château de la Fresnay)

et Bayeux (9h15 place st Patrice)

____ 

  1.jpg

Tract unitaire à télécharger : http://sd14.fsu.fr/IMG/pdf/tract_1er_mai_2012.pdf 

  http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/ 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Caennais déchaîné - dans Social
commenter cet article

commentaires

Julie 27/04/2012 14:43


Je veux bien le vase mais sans la tête!!

Présentation

  • : Le Caennais déchaîné
  • Le Caennais déchaîné
  • : Actualités sans concession sur Caen et ailleurs...
  • Contact

Profils

  • Le Caennais déchaîné
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...

Rechercher

Archives