Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 11:11

" La pire erreur n'est pas dans l'échec mais dans l'incapacité de dominer l'échec ". François Mitterrand

                                                  http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/  obel3.jpg"Beuh... mouaips... zganiaoua... bleurps..." Contrairement aux apparences, ceci n'est pas une caricature de Laurent Wauquiez ...

 

Suite à notre article paru mardi dernier sur Pôle Emploi*, Laurence Dumont s'est proposée pour nous communiquer l'intégralité de sa question au gouvernement lors d'une séance à l'Assemblée Nationale, et la réponse de celui-ci en la personne du Secrétaire d'Etat chargé à l'Emlpoi, Laurent Wauquiez.   

  _ _ _

Ben quoi ? Alors, déjà que faut plus se foutre de la gueule d’Ersatz-Humain 1er, faut plus faire de manifs, la grève, des blocages en tout genre, y compris mettre des bâtons dans les roues des trains nucléaires, voilà-t-y pas maintenant qu'on peut plus poser une toute petite question sans se faire traiter de vulgaire caricaturiste !

Pourtant, elle était plutôt sympa la question de Laurence Dumont. Jugez-en par vous-mêmes.

obel6"Hi ! Hi ! Ho ! Ho ! Ha ! Ha !" Laurence Dumont, hilare à l'idée de commencer à l'âge de 67 27 ans une carrière de dictateur caricaturiste.

Assemblée nationale
XIIIe législature
Session ordinaire de 2010-2011

Compte rendu intégral

Deuxième séance du mardi 9 novembre 2010

  1. Questions au Gouvernement

   Grève à Pôle emploi

M. le président. La parole est à Mme Laurence Dumont.

Mme Laurence Dumont. Monsieur le président, ma question s’adresse au secrétaire d’État chargé de l’emploi.

À l’appel de l’ensemble des syndicats, les salariés de Pôle emploi sont aujourd’hui en grève.

Depuis la création de Pôle emploi, le service public de l’emploi n’a plus les moyens d’assurer ses missions. Le demandeur d’emploi est devenu un objectif chiffré de placement, exclu de toute relation personnalisée. L’agent du service public de l’emploi, quelles que soient ses compétences et quelle que soit sa motivation, est transformé en machine à placer, par téléphone ou écran interposé, sans relation avec les entreprises. Les salariés de Pôle emploi n’en peuvent plus et les chômeurs sont perdus, parce que les moyens accordés par l’État baissent inexorablement et que vous avez acté la libéralisation de l’activité de placement, pourtant proscrite par la Convention internationale du travail.

Bref, monsieur le secrétaire d’État, vous enterrez le service public de l’emploi, dans un contexte économique où son rôle est pourtant primordial ; vous abandonnez les chômeurs et les agents qui ne supportent plus de travailler dans de telles conditions ; vous persistez avec le budget 2011 où vous supprimez 1 800 emplois, en le justifiant par de soi-disant gains de productivité et par une inflexion du chômage ! Si pour vous, plus de cent dossiers suivis par agent constitue un gain de productivité, sachez que cela se fait au détriment du retour vers l’emploi.

Monsieur le secrétaire d’État, le manque d’effectifs, le manque de moyens et de formation des agents entraînent aujourd’hui désarroi, colère et souffrance des deux côtés du guichet.

Ma question est donc simple et grave : avez-vous tout simplement décidé de sacrifier le service public de l’emploi ? Vous savez combien certains opérateurs privés seraient trop contents de récupérer ce qu’ils appellent un marché. 

_ _ _ _ _ _

 

     M. le président. La parole est à M. le secrétaire d’État chargé de l’emploi.

Laurent Wauquiez, secrétaire d’État chargé de l’emploi. Madame Laurence Dumont, je tiens tout d’abord, avec Christine Lagarde, à rendre hommage devant la représentation nationale au travail effectué depuis maintenant plus de deux ans par les agents de Pôle emploi.

Vous l’avez rappelé, ils n’ont pas eu la tâche facile. En effet, ils ont dû faire face à une des crises les plus dures que notre pays ait connue depuis la seconde guerre mondiale tout en devant conduire un projet difficile, celui de Pôle emploi : réussir la fusion entre l’ANPE et les ASSEDIC.

En ce jour de grève, avec une mobilisation qui est comparable à celle de l’année dernière, j’entends les préoccupations exprimées par les agents de Pôle emploi. Le Président de la République et le Premier ministre ont souhaité leur donner l’année prochaine les moyens dont ils auront besoin. Quelques chiffres précis, madame la députée : tout d’abord, il y a eu une revalorisation statutaire et salariale du travail des agents, qui était attendue la dotation de Pôle emploi l’année prochaine sera du même niveau que cette année, soit 1,36 milliard d’euros.

Enfin, les effectifs étaient de 45 000 avant la crise, ils sont de 50 000 cette année.

Prenons juste un exemple sur lequel il faut rétablir la vérité : certes, la mission de recouvrement a été transférée à l’URSSAF, mais les 1 000 agents qui l’assuraient seront maintenus à Pôle emploi, ce qui va nous permettre d’avoir plus d’agents directement au contact des demandeurs d’emploi et des employeurs.

Par ailleurs, nous avons un travail à mener pour alléger les processus administratifs trop lourds et pour donner aux agents plus d’autonomie dans leur travail. Mais, madame la députée, les agents n’ont pas besoin de caricatures.

Ils ont besoin d’être soutenus, comme ils l’ont été d’ailleurs lors de la consultation qui a été faite auprès de 500 000 demandeurs d’emploi : 60 % d’entre eux ont souligné que Pôle emploi était plus simple et plus efficace. C’est sans doute la meilleure réponse à votre question !

    _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

   obel4-photo-inconnue.jpg"Putain ! Y'a un enfoiré de chômeur qui m'a tiré mon larfeuille !" Laurent Wauquiez après une visite dans un Pôle Emploi près de la Chambre des Députés.  

 

"Enfer et damnation !", s'écrierait probablement Germain de Colandon. Oui, ces fainéants de chômeurs ne reculent vraiment devant rien ! Heureusement, le videosurveilleur de service qui surveillait la videosurveillance videosurveillant les videosurveillés était bien à son poste.  

obel-5-laurent-wauquiez-obesseion-securitaire-securite-priv.jpg"Hé Chef ! C'est même pas une feignasse de chômeur, c'est Laurence Dumont ! Même que Brice il l'a vue faire. Brice, donne la papatte au Chef !" (Brice, c'est celui qui n'a pas d'uniforme.)

 

Parce que, d'ordinaire il est au rade du coin entrain d'écluser. (Non, nous ne caricaturons pas.) "M'enfin !", comme qui dirait Gaston Lagaffe, les images ça peut se trafiquer ! Tout est possible dans notre pauvre monde... Rassurez-vous, Laurent Wauquiez a retrouvé son portefeuille ! En fait, c'était Brice le chien du vigile qui, voulant faire une bonne farce à son maître, avait piqué subrepticement l'objet du délit, puis trafiqué les prises de vues. Vous dites que c'est du n'importe quoi ? Mais non ! Je viens de vous le dire, tout est possible dans notre pauvre monde. Le plus incroyable étant encore à venir, comme par exemple en 2012 avec les présidentielles...

 

                       Camille Syssaëns-Moinzin 

 

*(re)lire : http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/article-chroniques-d-une-implosion-annoncee-celle-de-pole-emploi-60609476.html

 

  http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/ 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Caennais déchaîné - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Caennais déchaîné
  • Le Caennais déchaîné
  • : Actualités sans concession sur Caen et ailleurs...
  • Contact

Profils

  • Le Caennais déchaîné
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...

Rechercher

Archives