Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 17:09

" Aime et fais ce que tu veux ". Saint-Augustin alias Augustin d'Hippone

" Famille, je vous hais ". André Gide alias Paul Guillaume André Gide

" Aimez les choses à double sens, mais assurez-vous bien d'abord qu'elles ont un sens ". Sacha Guitry alias Alexandre Georges Pierre Guitry 

http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/  tumblr_mf9irz1A311rx74qko1_500.jpg

- « Tu verras Steve, ô mon débile de mari au chômage, plus tard Bouboule notre fils deviendra conducteur de train ».

- « Arrête ô mon boudin adoré qui pue, c’est un métier de pédé, et puis d'abord on l'a appellé Adolf ! Moi, j’veux qu’il soit un bon soldat et qu’il aille casser la gueule aux bougnoules et aux négros dans leur pays de merde ! »

- « Plus tard, moi Bouboule alias Adolf, quand je serai grand, je tuerai mes connards de parents normaux, mon connard de petit frère ou ma connasse de petite sœur qui se pointe, et je descendrai tout un tas de connards dans mon école à coup de kalachnikov, gruik gruik gruik ! »

  °°°°

Bon, que les choses soient claires. Ici, au « Caennais déchaîné », tout le monde s’en tamponne le coquillard de tout ce cinéma que l’on fait, de part et d’autre, sur le mariage gay. Mais alors, ça s’en fout comme c’est pas permis, « les amis », comme qui dirait mon pote à moi Jean-Luc.

Seulement, après avoir reçu pas moins de 300 courriels dans notre boîte sur le sujet qui fâche, qui tâche, on m’a demandé de griffonner un petit papier, et, au passage, de donner un quelconque avis sur la chose. Eh bien le voilà mon avis ! Prenez-en dans la rondelle autant que "supporter vous pourrez, ô frères humains", comme dirait François Villon. VILLON ! Pas Fion alias Fillon, bande de tartempions !

Il n’est qu’à visionner la gentille photo ci-dessus pour comprendre, réaliser… admettre enfin… que les partisans d’une telle infamie sont dans l’hérésie, l’ignominie, les plus folles qui existent depuis l’avènement de Saint-Chevènement poil au Saint Sacrement pour tous les déments !

Or donc, moi, Nicole Lassus-Hafon (respectivement nom de jeune fille de ma maman normale et nom de mon papa normal), enfant normale de parents - officiellement - normaux, je suis furieusement, et irréversiblement, CONTRE le « mariage pour tous » !!! Là !! Et toc !! Et pif !! (qui qu’a dit Gadget ?!)

Enfin quoi ?! Ne vaut-il mieux pas que ce soit un vrai papa - même si c’est un alcoolique, un violent, un pédophile, un incestueux, un coureur de jupons, pis, un pétomane (comme Depardieu) - et une vraie maman - même si c’est une boit-sans-soif, une pute, une connasse, une bonne-à-rien, pis, une adoratrice de Lorie - qui se penchent au-dessus du berceau du cher ange… ou de la diablotine, en lieu et place de deux mecs entrelacés, beurk, ou de deux gonzesses entremêlées, re-beurk, se croyant obligés de faire plein de gouzi-gouzi à s’en donner le torticolis, et à en faire s’étouffer le gniard sous son dégueulis désapprobateur ?

Vade retros la gouniasse, vade retros la tapettas (à ne pas confondre avec la tapas) !!

Franchement, qu’est-ce qu’il faut être tarte pour vouloir à tout prix singer le mariage, tel qu’il est aujourd’hui dans nos sociétés (revu et corrigé en son temps par, entre autres protagonistes, mon bon ami Saint-Augustin). Ce n’est pas Dieu possible !

Oui, assurément, je ne vais sûrement pas vous faire l’apologie du mariage tel qu’il est pratiqué dans nos sociétés chrétiennes sous la crosse de notre Sainte Mère l’Eglise Catholique, Apostolique, et Romaine, priez pour elle et toutes ses brebis galeuses !

Non mais, vous avez vu les dégâts (qui qu’a dit de la Marine ?!) après 70 ans ou même une seule année de vie commune peuplée de compromissions, de malentendus, de non-dits, de secrets honteux, de résignations, d’abnégations, de renonciations, de belles-mères hypocondriaques, de beaux-pères (trop) entreprenants ? Et ceux provoqués par, au mieux des séparations à l’amiable, au pis des divorces à force coups-bas au-dessous de la ceinture, des sommes astronomiques englouties par de concupiscents avocats, des enfants écartelés, des chiens que l’on coupe en deux, encore plus grave, une vaisselle scindée en deux (quand on ne se l’est pas auparavant foutu en travers de la cafetière) et tutti quanti ?

Ils et elles étaient si tranquilles les gays et lesbiennes jusqu’à maintenant (surtout depuis 1981). Ils, elles, avaient une paix RO-YA-LE (qui qu’a dit Ségolène ?!). Pourquoi ? Parce qu’ils et elles étaient libres comme l’air.

Ah, libre de faire ce que l’on voulait avec qui on voulait, quand on voulait, comme l’on voulait, où l’on voulait, sans rendre de comptes à sa propre famille ou à celle de l’heureux-se élu(e), tel était le tacite mot d’ordre des rebelles... ! Au demeurant, c’est principalement ce qu’on leur reprochait - sous-entendu, si tout se faisait peu ou prou sous le manteau… pour être à peu près sûr d'avoir la paix ! L’attirance pour le même sexe n’était pas ce qui formalisait les âmes prudes, loin s’en faut…

Car, en matière de fesses, gentes damoiselles et gents damoiseaux, tout le monde ou presque a son petit secret bien jalousement gardé, ou dans son hôtel particulier, ou dans son trois-pièces, ou dans sa carrée sous les toits, ou encore au fond de son jardin, du genre bonne drague du fifils macho avec un copain de lycée, tandis que par ailleurs « ça » jouait les gros bras dans les cours de récréation, et petite amourette de fifille avec une bonne copine de fac alors que simultanément « ça » présentait le fiancé « tombé à pic » à la famille émoustillée… faites-moi confiance !

Et comme si une crétinerie ne devait arriver seule, ne voilà-t-il pas qu’ils et elles veulent procréer maintenant ? Mais bon sang, n’y-a-t-il pas encore assez de monstres sur cette planète ? Ou d’orphelins ? Ou de poussettes dans nos pattes dans les transports en commun ? Ou de pauvres ? Ou de crève-la-faim ?Ou de chômeurs ?  AU SECOURS !!

D’accord, je me galvanise, je m’embrase. Vous avez tout à fait raison.

Parce que… qu’est-ce qu’on en a à battre de tout ça, puisqu’aujourd’hui… c’est LA FIN DU MONDE (1) !!!

Nicole Lassus-Hafon

 

(1) Cet article a été diffusé pour la première fois le 21 décembre 2012 (le "fameux" jour de la fin du monde). Nous lui donnons une nouvelle parution en raison de la récidive des "Manif pour tous"; grands spécialistes de la haine et du trouble à l'ordre public (que font Valls et Cazeneuve plus enclins à faire la chasse à des gens comme vous et moi ?) Pour celles et ceux qui le souhaitent, une pétition à signer pour contrecarrer la réaction qui revient en force. Comme quoi, on n'évolue pas beaucoup dans ce pays. Eddie Torial.


Ce dimanche (le 5 octobre) la Manif pour tous revient avec une manifestation monstre contre l'égalité à Paris et Bordeaux. Elle redouble ses attaques contre les gays et lesbiennes, pour qui les enfants seraient des "objets" et qui veulent "fabriquer des orphelins". Vous ne rêvez pas, ces mots viennent de leur appel à manifester.

La dernière fois ils étaient 100 000. Ils sont en train d'affréter des bus et des trains entiers pour cette nouvelle mobilisation. Déjà plusieurs responsables politiques ont pris position comme eux pour abroger le mariage pour tous. Même l'ancien Président Sarkozy leur fait des appels du pied.

Il nous reste plus que quelques jours. Voici le plan : si nous rassemblons 200 000 Français pour l'égalité avec une pétition géante, l'équipe d'All Out en France ira la remettre aux politiques, sur les plateaux télé et même pendant la manifestation. Ensemble nous pouvons les contrer en montrant que des milliers de Français se mobilisent pour l'égalité.

Signez la pétition maintenant et faites signer DEUX proches : nous pourrions atteindre 200 000 signatures avant dimanche.

www.allout.org/fr/egalite-simplement
 

  http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Caennais déchaîné - dans Opinion
commenter cet article

commentaires

comment se faire des kamas 14/10/2014 19:11

On en veut encore traité de cette manière. Merci.

Présentation

  • : Le Caennais déchaîné
  • Le Caennais déchaîné
  • : Actualités sans concession sur Caen et ailleurs...
  • Contact

Profils

  • Le Caennais déchaîné
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...

Rechercher

Archives