Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 20:02

http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/

FH000022 "Ruelle" - Luc de Normandie

« LA VOIX DES RUES »

NOUVEAU "MEDIA" POUR… RUER  DANS LES RUES A CAEN.
Ca, c'est nous qui avons trouvé ça. On fait ce que l'on peut...

Voici donc les deux premiers numéros de nos confrères que nous nous faisons un plaisir et un devoir de relayer. Pour le premier numéro, nous ne saurions trop vous conseiller de relire ceci : 
http://camarade.over-blog.org/article-26362841.html  où il est question - entre autres grands groupes de distribution - de Carrefour grand philanthrope devant l'Eternel (façon de parler.) Bonne (et instructive) lecture à tous. NDLR

_______________________________________________________________________________________________________________

 

 

  "LA VOIX DES RUES..."

"Je suis né Homme avant d’être de la rue… " 5/01/2010

 

cercueil1.jpg
(Rayon des bières à Carrefour)


MICKAËL, S.D.F. « MIS À MORT » POUR UNE SIMPLE BIÈRE.

 


Jeudi 31 décembre 2009, quatre vigiles travaillant dans le supermarché « Carrefour » de La Part-Dieu à LYON ont été mis en examen pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». Ils sont à l’origine de la mort d’un jeune homme sans domicile fixe.

 

LES FAITS : Lundi 28 décembre 2009 vers 18h15, Mickaël BLAISE, un jeune en galère de 25 ans sous tutelle et logé dans un foyer de LYON, a été intercepté par quatre vigiles, salariés de la société Byblos et du super marché « Carrefour » de La Part-Dieu à LYON, alors que, selon la direction du magasin, il était « en train de voler des bières ». Le jeune homme a été immédiatement conduit dans le local de sécurité où il y a subi de mauvais traitements qui ont été filmés par la vidéo-surveillance du local.

 

Le parquet de LYON, par la bouche du Procureur de la République adjoint Jean-Pierre DAGES-DEGRANGES, a indiqué après analyse de cette vidéo, qu’elle était « accablante » pour les quatre vigiles, car elle révèle de leur part « des violences totalement disproportionnées par rapport à la situation ».

  carrefour.jpg
Selon l’analyse de cette vidéo que décrit le Procureur adjoint, à son arrivée dans le local la victime est calme, puis le ton monte. Les vigiles l’accusent d’avoir l’habitude de voler, puis lui « plaquent le buste contre une table ». « A trois, ils lui ont appuyé sur le dos en lui maintenant les bras écartés » pendant « environ 15 minutes », « l’un d’eux est pratiquement allongé sur son dos » et les pieds de la victime « ne touchent plus terre ». Toujours en décrivant la vidéo, le magistrat ajoute : « d’abord la victime se plaint, elle crie, puis les cris s’estompent jusqu’à devenir des espèces de râle, puis plus rien du tout ». Cependant les vigiles s’acharnent ». La victime est complètement inerte mais « la pression continue ». « Six minutes se sont écoulées entre les dernières manifestations de vie » et le moment où les vigiles se préoccupent du sort de la victime en l’allongeant par terre. Ce délai a rendu « irréversible toute tentative de réanimation » malgré l’arrivée du S.A.M.U. et des pompiers. Mickaël est décédé le lendemain à l’hôpital.

 

L’autopsie a montré qu’il était « mort d’une asphyxie mécanique par compression de la cage thoracique » et portait des hématomes « au bras et au front ».

 

Le Magistrat a déclaré en outre : « ces faits sont très choquants, mourir pour une canette de bière ce n’est pas acceptable ! ». Il a demandé le placement en détention provisoire des quatre vigiles.

 

Au cours des auditions des agents de sécurité, ceux-ci reprochaient à la victime « d’être un voleur par habitude » en affirmant que ce n’était pas la première fois qu’ils le prenaient. De son côté le parquet de LYON a précisé qu’il n’avait reçu aucune plainte de Carrefour concernant Monsieur Mickaël BLAISE.

 

Il est à noter que, jeudi matin sur Europe1, l’avocat des vigiles, Maître David METAXAS, avait défendu le professionnalisme des agents de sécurité en déclarant notamment : « c’est leur métier. Ils le réalisent tous les jours, plusieurs fois par jour. J’ai vu les images et j’attends qu’on vienne me prouver, qu’on vienne me dire, que ce n’est pas vrai. J’ai vu des scènes d’opposition mais je n’ai pas vu de violences. ».

 

La société « Carrefour » a précisé de son côté : « les services de sécurité de Carrefour sont formés, ils ont tous un certificat de qualification professionnelle ».

 

Pour sa part, le Ministre de l’Intérieur a déclaré : «  j’ai demandé à ce qu’on aille plus loin dans l’organisation pour que soit clairement posé le problème de la formation des agents de sécurité privés ».

 

Si les quatre vigiles, âgés de 32 a 48 ans, sont reconnus coupables de violence ayant entraîné la mort sans intention de la donner, avec la circonstance aggravante que les faits ont été commis en réunion, alors ils risquent jusqu’à 20 ans de réclusion criminelle.

 

MICKAËL, C’EST TOI DONC C’EST MOI, C’EST LÀ-BAS DONC C’EST ICI   !

 

PAR-DELÀ MON APPARENCE SOCIALE ET PAR-DELÀ LES ILLUSIONS

DE CEUX QUI POSSÈDENT LES RICHESSES OU LES CONSOMMENT,

COMME TOI QUI PASSE, JE SUIS NÉ HOMME AVANT D’ÊTRE DE LA RUE…



_______________________

 

 

 

jeudi-noir-4.jpg

 

 

"LA VOIX DES RUES..."
" Je suis né Homme avant d’être de la rue… "
7/01/2010

L’association « Jeudi noir » devant la Justice.

 

« Le droit de propriété, quand il n’est pas utilisé, doit être combattu par le droit au logement ! ».

 

 

LES FAITS :

 

Dans l’un des quartiers les plus riches de PARIS, une trentaine de militants de l’association « Jeudi noir » squattent depuis le mois d’octobre un hôtel particulier datant du 17ème siècle, dont certaines parties sont classées au registre du patrimoine des Monuments historiques.

 

Cette association composée principalement d’étudiants et de travailleurs précaires est spécialisée dans le « militantisme festif » et les « coups médiatiques » pour alerter l’opinion publique et le Pouvoir aveugle et sourd sur la crise du logement, en particulier à PARIS et dans ses alentours.

 

L’hôtel particulier dont il s’agit fait environ de 1 000 mètres carrés habitables, avec 300 mètres carrés de cour intérieure et 80 mètres carrés de terrasses. Il était inoccupé depuis 1965 (!) avant que les militants ne l’investissent !

 

Les militants qui ont un réel soutien populaire et sont soutenus par beaucoup de personnalités (artistes, associatifs, syndicalistes et politiques) ont tenu à souligner « leur bonne conduite » : en effet, dès leur arrivée, ils ont nettoyé les lieux, débouché les gouttières et veillé à ne rien endommager.

 

Cet état de fait n’a pas empêché sa propriétaire, Béatrice COTTIN, héritière d’une immense fortune bancaire, de porter plainte par l’intermédiaire de sa tutrice légale.

 

Les 33 militants de l’association « Jeudi noir » qui habitent les lieux depuis le mois d’octobre ont comparu mercredi 6 janvier devant le Tribunal d’Instance du 5ème arrondissement de PARIS, pour répondre de leur squat illégal. Le jugement a été mis en délibéré au 18 janvier prochain. Ils risquent d’être condamnés à payer 140 000 euros comprenant 2 mois de loyer (un mois de loyer étant évalué à 69 663 euros !) et 1 500 euros d’astreinte par jour de retard. Il est évident qu’une telle sanction pourrait porter un coup fatal à l’association.

 

« Jeudi noir » en profite pour relancer le débat sur le logement inhabité (plus de 36 000 à PARIS ! mais combien à CAEN ?) : « Le droit de propriété, quand il n’est pas utilisé, doit être combattu par le droit au logement » !

 


MOI, JE N’AI PAS DE LOGEMENT STABLE ET JE ME GALÈRE LA RACE PARCE QUE JE N’AI PAS BEAUCOUP D’ARGENT. LA RICHESSE ET L’ARROGANCE DES RICHES ET LE CYNISME DE LEUR « POUVOIR-SPECTACLE-RÉPRESSION U.M.P. » ME FAIT GERBER : ILS CONCENTRENT DANS LEURS MAINS D’IMMENSES SOMMES D’ARGENT QUI NE LEUR SERVENT MEME PAS, ALORS QUE NOUS SOMMES DE PLUS EN PLUS NOMBREUX S.D.F., CHÔMEURS, PRÉCAIRES, PETITS EMPLOYÉS, ÉTUDIANTS ETC… À CREVER LE BEC OUVERT ET À DEVOIR FERMER NOTRE GUEULE FACE AUX POSSEDANTS, À LEUR FRIC ET À LEURS FLICS !

 

PAR-DELÀ MON APPARENCE SOCIALE ET PAR-DELÀ LES ILLUSIONS

DE CEUX QUI POSSÈDENT LES RICHESSES OU LES CONSOMMENT,

 

COMME TOI QUI PASSE, JE SUIS NÉ HOMME AVANT D’ÊTRE DE LA RUE…


http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Guy, Deauville 10/01/2010 12:58


Un SDF de soixante ans retrouvé mort récemment près de Pont-l’Evêque lit-on dans la presse (3 titres en tout).
350 sdf morts depuis quelques mois et tout le monde ou presque s'en fout (265 officiels pour la "grippette A")!


La Rédaction 10/01/2010 13:00


Vous avez raison, tout le monde ne s'en fout pas... et s'en foutra de moins en moins, car l'année 2010 va être particulièrement cruelle pour TOUS... enfin pour beaucoup !


Présentation

  • : Le Caennais déchaîné
  • Le Caennais déchaîné
  • : Actualités sans concession sur Caen et ailleurs...
  • Contact

Profils

  • Le Caennais déchaîné
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...

Rechercher

Archives