Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 10:07

« Si vous aviez une entière confiance dans les livres, il vaudrait mieux ne pas avoir de livres du tout. » Meng-Tsen
  

  http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/le-nom-de-la-rose-1986-1876-2080390793.jpg

 

- Ah tiens, Régis !

- Ah tiens, Philippe !

« Bonjour, chers lecteurs du Caennais déchaîné »

- Fidèles lecteurs du " Caennais déchaîné ", nous espérons que vous vous souvenez de nous depuis l’année dernière.

- Alors Régis ? Le festival Passage de Témoins à Caen approche et ton cœur de midinette bibliophile va encore t’y pousser.

- Hein ? Quoi ?

(Tout bas) – Régis, toi tu peux pas faire celui qui ne connaît pas. C’est les machins autour du Salon du Livre.

- Ah mais oui ! Le salon du livre, bien sûr.

- Mais est-ce que tu connais au moins le programme du Festival ?

- …

(Tout bas) – Régis, ne joue pas les absents.

- Mais je te jure, j’en sais strictement rien, j’m’en fous. Moi c’est le salon du livre et puis c’est tout !

- Alors tu veux le flyer, la plaquette, la double page dans le Ouest-France ou le guide ?

- La guide. C’est ce qui doit être le plus complet.

- Je te passe la citation de Duras et ses ayant-droits d’auteur. L’association des mêmes libraires « Lire à Caen » et la faute d’accord à « Poussez leur porte », la photo du maire qui posant avec les Iraniens de l’année dernière qui oublie de citer les noms du couple à gauche.

- Alors que dit-il, Philippe Duron ?

- « Partout dans la ville, cette manifestation faite pour un large public, soucieuse de permettre tout à chacun de se familiariser avec le livre de découvrir et de se cultiver… Ce projet, par son thème, par ses invités, me tient particulièrement à cœur. Il est la concrétisation, avec d’autres réalisations, du nouveau projet culturel que j’ai voulu à mon arrivée à la mairie de Caen. En deux éditions de cette nouvelle manifestation littéraire que de changements ! » (Rires !)

- Enfin ce sont juste des mots de politicien. On sait bien que ce sont toujours les mêmes gens cultivés à la condition quelque peu aisée qui y vont.

- Oui mais souviens-toi de l’année dernière. Ça dure combien de temps selon toi un tel festival ?

- Ben toute la semaine. Ça avait commencé un mardi par une lecture à Saint-Sauveur.

- Y a plus de lectures !

- Y a pas des choses dans les bibliothèques de quartier ?

- Ha ! Nada ! Ah si pardon, c’est un zigouigoui en bas de page. Encore des contes pour enfants.

- Alors la chose inaugurale doit être aussi de valeur.

- Jeudi 12 mai, journée d’études des professionnels sur le numérique.

- Oh là ! Le grand moment de rassemblement !

- Mais cela se fait plutôt le soir.

- Ce sera une projection de film au Lux ?

- Plus rien au Lux ! Ce n’est pas le festival de Cannes ! On va dire que Passages de Témoins s’est concentré.

- Ou que cela s’est réduit en peau de chagrin.

- De Balzac ! Mais c’est plutôt du Molière, l’Avare.

- Tartuffe, ce serait mieux. Mais qu’est-ce qu’il y a alors ?

- Du cirque !

- Ah la magie, les clowns et Monsieur Loyal sous le chapiteau ! Y en a plus à la télé à part Patrick Sébastien. Alors c’est quoi le rapport avec la littérature ?

- Au théâtre des Cordes, le cirque Romanès avec des textes sur la vie gitane. C’est très représentatif, et le seul, de la condition des gens de son pays. Au fait, les autres pays, c’est toujours les mêmes francophones à la mode exotique, Haïti et les Africains de nos colonies.

- Si je suis bien la logique de la pitié socialiste, je parie que l’année prochaine on aura à double titre la Tunisie ! Alors amis québécois et des pays non francophones, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

- Vendredi il va falloir le don d’ubiquité entre un centenaire, ancien éditeur, qui dot et ce rap bobo qu’est le slam au Cargö.

- Alors venons-en au Salon du Livre !

- Ouverture du Salon principalement par une causerie avec Laure Adler.

- Ah un nom connu ! On l’avait dit la dernière qu’il en fallait. Mais quand même ce n’est pas un grand écrivain. Ça se trouve ses biographies, elles valent celles écrites par PPDA.

- Attends, ensuite on a Daniel Picouly qui fait de la télé. Et debout les damnés de la terre ! Laurent Fabius !

- Oh putain ! On se disait aussi l’année dernière que Fifi, il devait péter les relations. Alors là !

- Ah oui, Laurent Fabius qui vient parler de peinture, on avance dans le débat politique.

- Ah ouais, c’est de la littérature engagée. Je parie que toute la masse ne fait pas bouger des vagues. Pas de personnalités remuant la merde, pas de pamphlets, de documents polémiques…

- Ils discuteront encore dans leur angle mort dans le salon. Oh il y a quand même Philippe Grimbert, les bobos François Bégaudeau, Alexandre Jardin, Laurent Gaudé… Et puis Raphaël Enthoven, un BHL à la mords-moi-le-nœud, la fougue hypocrite en moins.

- L’Enthoven, ce serait pas le père de l’enfant de Carla ?

- Ah mais celui qui est déjà né. Alors il ne faudra pas lui poser la question sur l’autre.

- Apparemment c’est pas demain que Michel Onfray va revenir.

- Mais il y a quelque chose qui revient : AEIOU.

- Quoi ? Les éditeurs d’artistes graphiques comme Amavada, Illusion Production… Génial !

- Dimanche pas la peine de revenir, il n’y a pas de grand nom, à part Dani Laferrière, qui sera lui aussi le seul représentant de son pays, Haïti.

- Mais quand même autant de bobos devant et derrière pour quelque chose qui ne casse pas trois pattes à un canard.

- Pourtant celui qui lit encore aujourd’hui, c’est quand même le bobo.

- Et ben ça promet pour 2012, année des élections, Philippe Duron l’a déjà dit, ce sera « la marge », là où naissent les contre-cultures.

- Mais il veut choquer le bourgeois ! Mais le bohémien va apprécier dans leurs définitions.

- Ce sera « Sex, drugs & Rock’n’roll » versus Canada Dry. Cela aura le goût, l’odeur mais ça n’en sera pas. Et je ne parle même pas d’anarchie.

- Oui ce sera comme les gros festivals de musiques actuelles. Note bien qu’il semble y avoir un point commun cette année. On a tout mis dans les gros cachets des gros artistes.

- Et tu crois que le salon du livre de cette année va attirer davantage de visiteurs comme eux ?

- Je n’en sais rien. On ne sait même pas le nombre de visiteurs en 2010. Aucun chiffre n’a été communiqué immédiatement comme pour les éditions précédentes. 2009, il y en avait 15000 et OF a dit récemment 20000 pour 2010.

- Tu rigoles ? Quand on y a été l’année dernière, week-end avec le 8 mai dernier, c’était toujours la même affluence, je dirais même un peu moins.

- En tout cas, on y retournera parce qu’au fond, on aime bien ça quand même.

- Ben compte sur moi, qu’ils ne se trompent pas ! J’y jetterai un œil et même deux.

  Philippe, le buveur de rhum, et Régis, le shampooiné au Tahiti.

 

  http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Caennais déchaîné - dans Culture(s)
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Caennais déchaîné
  • Le Caennais déchaîné
  • : Actualités sans concession sur Caen et ailleurs...
  • Contact

Profils

  • Le Caennais déchaîné
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...

Rechercher

Archives