Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 18:51

" Rien ne sert de penser, faut réflechir avant ".  Pierre Dac alias André Isaac   

 http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/ gas7.jpg

  

Rapports circonstanciés authentiques, ouïs, enregistrés, et reproduits par nos soins, pour combler vos longues heures d’attentes tant dans les locaux de la Police Nationale que dans ceux de  la Gendarmerie, lors d’une garde à vue, d’un séjour en cellule de dégrisement, d’un dépôt de plainte, d’un témoignage (vrai ou faux), d’une délation (vraie ou fausse), d’aveux, de rétractations, etc. etc. etc. 

    

gas2

Le Code de la route… en déroute

« Soudain, la voiture recula pour mieux avancer ».

« Ce mur avançait à grand pas vers le véhicule ».

« Ayant perdu les deux bras, le conducteur faisait de grands signes pour attirer l’attention des autres automobilistes ».

« C’est à l’intersection de 2 routes que le mur a violemment heurté la voiture  ». Il est à noter que les 2 véhicules sont entrés en collision l’un avec l’autre exactement le même jour ».

« L’accident qui avait provoqué sa mort était bien un accident mortel ».

« L'animal n'a fait qu'une bouchée de la carrosserie du véhicule ».  

« Malgré un taux d’alcoolémie de 3.8, le conducteur avait gardé toute sa lucidité pour écraser l'animal ».

« Très gravement brûlée, elle s’est éteinte pendant son transport à l’hôpital ».

« Mort sur le coup, l’homme avait déjà été victime d’un accident identique l’an dernier ».

 

gas4.jpg

 

  Les petites cellules grises d’Hercule Poirot

 

« Le cadavre de l'homme qui nous a été présenté correspondait bien à la description de la femme qui avait été vue par les différents témoins ».

« Le cadavre ne semblait pas en possession de toutes ses facultés ».

« La tête ne lui tenait plus que par la peau du derrière ».

« L’homme s’est pendu après s’être tranché la gorge ».

« Le pendu est mort noyé ».

« Percé de plusieurs balles, le cadavre flottait quand même dans la rivière ».

« Nous avons été obligés de constater le décès avant que le mort nous décrive son agresseur ».

« Les neuf coups de couteau sur le cou et le visage laissaient croire à une mort qui n’était pas naturelle ».

« Le défunt a formellement reconnu son agresseur ».

« Le coup porté à bout portant lui a enfoncé la moitié des dents dans les oreilles ».

« Les recherches ont permis de retrouver rapidement les 5 cadavres des 2 disparus ».

 

gas5

 

 Flagrants délires au commissariat... ou à la caserne 

  

« Malgré ses 4 frères et soeurs, le jeune homme était fils unique ».

« La mer était sa terre natale ».

« Ses explications étaient si embrouillées que nous avons dû le relâcher, faute d’avoir la preuve que nous pouvions comprendre ses explications ».

« Ses papiers, même s’ils étaient faux, étaient parfaitement en règle ».

« Le suspect étant sans domicile fixe, les policiers purent le cueillir quand il sortit enfin de chez lui ».

« La victime, blessée à une jambe, est venue jusqu'à l'auto-patrouille en copulant sur une jambe ».

« Maitrisés par nos soins, l’homme s’est enfui à toutes jambes, malgré sa jambe artificielle qui s’était décrochée ».

« N'écoutant que son courage, la policière fut obligée de battre en retraite ».

« Sous le coup de la colère, l’homme mangea une pomme en ricanant ».

« Le prévenu a attendu d'avoir fini son repas pour commencer une grève de la faim ».

« Arrêté par les gendarmes, le voleur les a menacé d’appeler la police ».

« Le suspect nous a alors menacé en fronçant les sourcils ».

« Quand nous lui avons demandé de s’expliquer, l’homme a souri comme un coupable ».

« C’est alors que le suspect a eu l’audace de s’endormir pendant que nous l’interrogions ».

« L’homme niant toute culpabilité, nous l’avons arrêté ».

« Interrogé par nos soins, l’homme a alors menacé de nous répondre si on continuait à l’interroger ».

« Si la fenêtre du bureau n’avait pas été ouverte, elle aurait été fermée, ce qui lui aurait permis de s’enfuir ».

« Ses explications ne nous paraissant pas très claires, nous avons sommé l’homme de parler français sous peine d’amende ».

« Pendant tout l’interrogatoire, l’homme n’a cessé de nous dévisager avec ses propres yeux ».

 « Jusqu'au bout, l'homme répondit aimablement à toutes les questions... par un grand silence ».

 « Le suspect s’est alors décidé à passer aux aveux sans même qu’on ait à le frapper ».

« Le suspect s’est alors décidé à passer aux aveux complets pour nous prouver qu’il n’était pour rien dans cette affaire ».

« L’homme nous raconta toute la vérité qui n’était qu’un tissus de mensonge ».

« L'homme a refuse de reconnaître qu'il nous avait menti en affirmant qu'il était mort 16h35 ».

« Pour finir, l’interpelé avoua le vol ainsi que quelques autres meurtres ».

« Le motif du vol était le meurtre ».

« Il rédigea lui-même par écrit son témoignage oral ».

« Non seulement la mère n’est pas morte, comme le prétendent ses enfants, mais il a même été prouvé qu’elle était en vie ».

  b

  Les petites cellules grisées d’Hercule Poivrot

 

« Ivre au milieu de la rue principale du village, l’homme nous a traités de sales flics, ignorant que nous étions des agents de police ».

« Le plaignant visiblement en état d’ébriété prétendait s’appeler Jésus, et signa le formulaire d’une croix ».

« Espèce de gros con ! » dans son dos, le brigadier de service a aussitôt cru se reconnaître et a verbalisé ».

« Comme il devait être pris en charge au plus vite par un asile d’aliénés, il a été conduit au poste de police ».

« Il lui bottait le derrière à tour de bras ». gas6 

Alfred Jarry, le retour

 

« L’infraction fut constatée par la police 2 jours après qu’elle n’ait lieu ».

« Pour sortir, il est clair que l’homme avait dû d’abord entrer ».

« Après avoir enfilé deux sens interdits, l’homme s’en est pris à la conductrice ».

« L’homme a juste eu le temps de déposer sa plainte sur le bureau avant de s’écrouler devant nos yeux qui n’ont rien compris ».

" Nous, X, inspecteur en fonction à la sureté urbaine, mandons et entendons Mademoiselle Y, qui nous déclare : "je suis sourde et muette ». 

« Un violent coup de marteau l’avait cloué au lit depuis 2 jours ».

« L'homme nous déclara qu'il avait effectivement frappé son adversaire avec une manivelle, mais en faisant bien attention à ne pas lui faire mal ».

« L’homme avait essayé de cacher l’arme dans ses bottes, malheureusement pour lui, il s’agissait d’un fusil dont la longueur dépassait ».

 

gas6

  

La moujik adoucit les morses (proverbe russe)

 

« L’homme a insisté pour nous présenter son préjudice qui ne mesurait pas plus de dix centimètres ».

« L’homme qui était aussi sourd que son épouse, ne semblait pas s’entendre très bien avec elle ».

« Le récidiviste n’avait jamais rien eu à se reprocher ».

« Nous avons donc pu constater qu’il n’y avait rien à constater ».

« La disparition de l’enfant a été signalée par ses parents dès son retour ».

« Si les policiers n’étaient pas rapidement intervenus, le viol n’aurait sûrement jamais eu lieu ».

« N’ayant pu abuser de la jeune femme, il la viola sauvagement ».

« Les deux trous de balles étaient parfaitement groupés ensemble ».

« Le trou de balle était si gros que nous avons pu y mettre 2 doigts ».

« L'homme avait tenté de forcer toutes les issues de la femme sans parvenir a s'y introduire ».

« Toutes les entrées de la femme étant verrouillées, les deux cambrioleurs la pénétrèrent par l’arrière ».

« Dès que l’homme fut abattu, nous avons pu procéder à son interrogatoire  ».

« Personne n’ayant donné les ordres nécessaires, il n’était pas difficile d’y obéir ».

« C’est la pluie qui empêcha le policier de s’apercevoir qu’il neigeait ».

 

RIDEAU ! 

 

Dans la video ci-contre, la police telle que vous l’aimez, dans son quotidien de tous les jours - sauf les samedis, dimanches, jours fériés, et mercredis après-midi - (Attention ! Certaines images animées qui bougent montrant des êtres humains vivants, et donc pas morts, peuvent choquer en heurtant la sensibilité des personnes vivantes, et donc pas mortes. Ces âmes sensibles risquent d'être sensiblement sujettes à une déplorable et irrépressible sensiblerie - ce qui ne laisse pas insensible le "Caennais déchaîné", sensiblement sensible lui-même, mais tout de même pas au point de tomber... dans la sensiblerie, faut quand même pas charrier... poil au Brigadier !! ) : 

 

 

  http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Caennais déchaîné - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Caennais déchaîné
  • Le Caennais déchaîné
  • : Actualités sans concession sur Caen et ailleurs...
  • Contact

Profils

  • Le Caennais déchaîné
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...

Rechercher

Archives