Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 11:11

« La conscience a été donnée à l’homme pour transformer la tragédie de la vie en une comédie. » Démocrite

 http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/jc-3-bis.gif

Pour célébrer sa deuxième année, et gratifier ses 390 000 visiteurs, le « Caennais déchaîné », à la devise empruntée auprès de François de La Rochefoucauld : « Peu de gens sont assez sages pour préférer le blâme qui leur est utile, à la louange qui les trahit »,  convia dans une belle demeure du XVIIIe siècle nichée quelque part dans le sud du Pays d'Auge quelques personnalités de tout horizon et de… toute époque, pour y commettre quelques digressions de bon aloi, comme eût proféré le regretté Maître Capello à qui est dédié ce Huitième Editorial.

La Rédaction.

 Michel Schneider

« J’écris pour oublier les journées en leur substituant de quoi exister sans avoir à les vivre. »

George Orwell

« On ne peut écrire quoi que ce soit de valable si on ne gomme pas sa propre personnalité. »

Jorge Luis Borges

« Le moment dans lequel je vous parle est déjà loin de moi. »

Gérard de Nerval

« Je frémis en me rappelant une tradition bien connue en Allemagne, qui dit que chaque homme a un double et que, lorsqu’il le voit, la mort est proche. »

Un ange passe… 

Luc de Normandie

« Madame Beauzée couchait avec un professeur de langue Allemande. Monsieur Beauzée les surprit au retour de l’Académie. L’Allemand dit à la femme : " Quand je vous le disais qu’il était temps que je m’en aille. » Ce à quoi, Monsieur Beauzée, puriste dans l’âme, rétorqua : « Que je m’en allasse, Monsieur ! Que je m'en allasse ! »

Coluche

« Je parle très mieux français que toi, et je te merde ! »

Martin Handford

« Ce n’est pas parce que vous n’êtes pas sérieux, que vous êtes drôle. »

Sergiu Celibidache

« Le langage est impuissant à exprimer tous mes déboires. »

François-René de Chateaubriand

« Lorsque je fouille dans mes pensées, il y a des noms, et jusqu’à des personnages, qui échappent à ma mémoire, et cependant ils avaient peut-être fait palpiter mon cœur : vanité de l’homme oubliant et oublié ! »

Eduardo Galeano

" Puissions-nous être assez obstinés pour continuer à croire, contre tout évidence, que la condition humaine vaut la peine, car, si nous avons été mal fabriqués, nous ne sommes pas terminés. »

Démocrite

« Pour l’homme, il convient de faire plus grand cas de l’âme que du corps ; car l’excellence de l’âme corrige la faiblesse du corps, alors que, sans la raison, la force corporelle est absolument incapable d’améliorer l’âme. »

Candido Mendes

« Face aux hégémonies galopantes, on peut se demander s’il n’y a pas d’autres espaces aménageables pour la pensée et l’action. »

Eduardo Galeano

« Non seulement les Etats-Unis, mais aussi certains pays Européens, ont semé des dictatures dans le monde entier. Et ils se sentent capables d’enseigner ce qui est la démocratie. »

Victor Hugo

« Les temps primitifs sont lyriques, les temps antiques, sont épiques, les temps modernes sont dramatiques. »

Candido Mendes

« La Latinité représente le côté doux de l’Occident. »

Claus Hulverscheidt

« Octroyer 1 milliard d’€uros par an à un petit groupe social qui n’est pas aux abois et mettre cela sur le dos de la collectivité revient à piétiner un principe fondamental de la démocratie. »

Lula

« Ne livrez pas le pays à ceux qui n’ont aucun engagement envers les plus pauvres. »

Walter Benjamin

« C’est seulement à cause de ceux qui sont sans espoir que l’espoir nous est donné. »

Soupirs…

Alexandre Soljenitsyne

« L’économie de marché, voire l’abondance généralisée, ne peuvent être le couronnement de l’effort humain. C’est la qualité du lien social qui prime. »

Satish Kumar

« Nous sommes coincés dans cette économie matérialisée qui nous a presque rendus esclaves. Nous devons revenir à une économie joyeuse et locale. »

Mohammad Marzuki dit Kill the DJ

« J’ai pitié des jeunes Occidentaux. Ils manquent de vie. Tout leur espace est cadré, absolu, clair, stagnant. Nous, Indonésiens, avons des racines si profondes que nous pouvons nous faire chahuter par la mondialisation sans trop de danger. "

 

Une pause… puis :

Edouard Glissant

 

« Quand on est militant, on n’est pas révolté. Le révolté est impuissant. Le militant, lui, sait quoi faire, ou du moins il le croit. Le militant peut devenir féroce, cruel, aveugle. Et se briser intérieurement. De telles déformations proviennent de l’obligation pour un militant d’adopter sans réserves son dogme, de bâtir son idéologie. »

Byung-Chul Han

 

« Le fait que le dépressif se lamente que rien n’est possible, n’est possible que dans une société qui croit que rien n’est impossible. »

 

Tout le monde s’observe…

 

Henry de Montherlant

 

« Tout ce dont vous m’accusez est pure invention et calomnie. On m’accuse de ce que j’ai fait, de ce que je n’ai pas fait, et aussi des mêmes actes pour lesquels on ne blâme pas les autres, quand ce sont eux qui les font, et pour lesquels même il arrive qu’on les loue. »

Edouard Glissant

 

« La pensée unique frappe où elle soupçonne de la diversité. L’Etat-Nation n’a pas d’avenir. Il ne provoque que des catastrophes parce qu’il est intimement lié au chaos du capitalisme libéral qui démantèle le monde, et est capable de l’organiser ou d’en réparer les désastres. »

Bertolt Brecht

 

« Le peuple a trahi la confiance du gouvernement, et ce n’est qu’en redoublant d’efforts qu’il peut la regagner. »

 

Sourires…

C. Holland Taylor

 

« Quand vous êtes citoyen d’un pays où le gouvernement adopte des lois qui vous privent de vos libertés et se sert d’un appareil d’Etat répressif pour appliquer ces lois, votre gouvernement se révèle plus dangereux qu’un terroriste aveugle qui n’a aucune chance de vous atteindre. »

 

Alaa Al-Aswany

 

« Selon certaines définitions, l’occupation ne se limite pas à la présence de forces étrangères, mais peut également être le fait d’un groupe qui exerce sa domination en accaparant pouvoir et richesses. »

 

Germain de Colandon

 

« Ejecter Sarkozy du pouvoir, puis, désarkozyfier la France, comme l’Allemagne fut dénazifiée après 1945, est un devoir de salubrité publique, et un immense espoir pour l’avenir de chacun. "

 

Assentiment général…

 

François-René de Chateaubriand

 

  « Quiconque prolonge sa carrière sent se refroidir ses heures ; il ne retrouve plus le lendemain l’intérêt qu’il portait la veille. »

 

Bertolt Brecht

 

« Ne serait-il pas plus simple pour le gouvernement de dissoudre le peuple et d’en élire un autre ? »

 

Rires… Silence. Et, à nouveau :

 

Pierre Véron

« Préfet : un uniforme qui a trop tendance à se changer en livrée. »

Claude Terrasse

« En effet, s’il n’y avait pas de linge, qu’est-ce qui distinguerait l’homme du singe ? »

Honoré de Balzac

« Il déshonorait sa femme par une tendresse publique assaisonnée de ces fatuités grossières dont le secret appartient à ces sauvages de France, vivant au fond des campagnes, et dont les mœurs sont encore peu connues malgré les efforts des naturalistes du roman. "

Jules Michelet

« Vrai pays de sapience ! Cette Normandie, qui, en tant de choses, a servi de modèle à la France et à l’Angleterre. »

Michel Rocard

« Il faut décoloniser la Province pour démultiplier les énergies présentes sur les territoires… »

Zakhar Prilepine

« La presse régionale appartient à de petits barons qui s’en servent dans leur combat pour accéder à tel ou tel poste. »

Evgueni Blinov

« Les Français éprouvent une envie grandissante de se débarrasser des banlieues comme ils se sont débarrassés, à une autre époque, de leurs colonies. »

Meng Haoran & Wang Wei

« Où vais-je ? Je vais errer dans les montagnes. Je cherche le repos pour mon cœur solitaire. Je chemine vers mon pays, vers ma demeure. Je ne m’aventurerai pas au loin. Calme est mon cœur, il aspire à son heure ! La terre bien-aimée en tout lieu, refleurit au printemps et verdoie de nouveau. Partout et pour toujours les horizons bleuissent ! Eternellement… Eternellement..."

Où l'on entend la "Marche des Pélerins chantant la prière du soir" d'Hector Berlioz...

 jc 2Caspar David Friedrich : " L'homme au-dessus de la mer de nuages"

http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/ 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Caennais déchaîné - dans Edito
commenter cet article

commentaires

Kelly-Eric Guillon 25/03/2011 18:19



Il l’a eue, enfin,  sa guéguerre….
 


Rien ne grandit plus un personnage que d’être à l’origine d’une guerre.
 


Il y a le mandat et il y a ce que l’on en fait.
 


Comme pour bien d’autres choses, il est, Lui, au dessus de tout, notre petit Kaporal de Bavière (ou presque) et il le démontre,  avec la complicité bon enfant des parlementaires UMPS
plus préoccupés de leurs avantages perso, de leur carrière et de leurs cumuls de titres, avantages, émoluments que du bien-être des Français, après avoir :
 
·      


Outrepassé la souveraineté du Peuple (Février 2008 / Mars 2005)
·       Envoyé des troupes en Afghanistan, alors qu’il n’ avait pas encore le pouvoir de le faire (Juin 2008)
·       Modifié la constitution à son seul avantage, et n’avoir pas respecté les principes républicains du vote du Congrès (Septembre 2008)
·       Foulé aux pieds tous les acquis mis en place par le CNR (retraites, sécurité sociale, lois sociales,…)
 


Le voilà qu’il arrive à déclarer à lui tout seul, une guerre qui va nous foutre dans un merdier pas possible….


L’Histoire retiendra son grand nom.
 


Il n’avait pas mandat pour faire tirer les rafales (qui démontrent ainsi aux pays qui ont eu l’impudence de ne pas nous l’acheter, leur maniabilité. Papa Dassault peut se frotter les
mains en rafale) sur la Libye. Il s’est ainsi exonéré des contraintes du mandat onusien.
 


L’Adolph-panzer ne s’est pas moins mal comporté en faisant la guerre sans l’avoir déclarée, mettant ainsi ses gens et son Peuple devant le fait accompli.


Kelly-Eric Guillon


 


http://aviseurinternational.vip-blog.com/vip/categories/73202.html



la pecnaude 23/03/2011 12:51



Bien celle de Germain de Colandon, seulement pour désarkosyfier la France pourra-t-on trouver assez de juges impartiaux ?



Le Caennais déchaîné 23/03/2011 13:36


Pas besoin de juges Lapecnaude. Regardez, un métier à la mode, et plein d'avenir : liquidateur. Ca fera l'affaire. GdC


Présentation

  • : Le Caennais déchaîné
  • Le Caennais déchaîné
  • : Actualités sans concession sur Caen et ailleurs...
  • Contact

Profils

  • Le Caennais déchaîné
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...

Rechercher

Archives