Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 11:47

"La véracité est le devoir formel de l'homme envers chacun, quel que grave inconvénient qu'il en puisse résulter pour lui ou pour un autre." Emmanuel Kant 

   http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/burqa.jpg

"Voilà ce qui arrive en France, nation démocratique exemplaire, quand on joue à Belphégor..." Photo AFP 

 

1999 - Cour Européenne des Droits de l’Homme, Jurisprudence no 29183/95, Fressoz et Roire c. France :

« La liberté d'expression vaut non seulement pour les « informations » ou « idées » accueillies avec faveur ou considérées comme inoffensives ou indifférentes, mais aussi pour celles qui heurtent, choquent ou inquiètent : ainsi le veulent le pluralisme, la tolérance et l'esprit d'ouverture sans lesquels, il n'est pas de « société démocratique ». NDLR   

 

OUTRAGE À LA LIBERTÉ ! 

 

Yo du Milieu, slameur-comédien, pourrait être condamné à verser jusqu’à 1500 € d’amende à l’État Français pour outrage au « drapeau sacré » de la Nation.

Son crime ? Avoir porté une burqa bleu-blanc-rouge lors d’une intervention théâtrale organisée en ouverture d’une manifestation contre les baisses des financements aux associations œuvrant en faveur des quartiers en difficulté. Interpellé à l'issue de cette manifestation, il est convoqué au tribunal de police de Caen le 30 septembre prochain pour « avoir volontairement utilisé de manière dégradante le drapeau tricolore dans un lieu public, ouvert au public et de nature à troubler l’ordre public ».

Oui, aujourd’hui en France, un artiste peut être poursuivi pour avoir librement intégré, au sein d’une création, les emblèmes nationaux ! Si Yohan Leforestier venait à être effectivement condamné, nous serions confrontés, une fois de plus, à une dangereuse dérive au détriment de nos libertés individuelles et collectives. Ce gouvernement  s’est fait une spécialité des lois liberticides. Par un décret du 21 juillet 2010, la loi du 18 mars 2003 relative à l’outrage à l'hymne national et au drapeau tricolore s'étend désormais aux œuvres de l’esprit ! Ainsi la création artistique se trouve soumise à une censure politique proprement insupportable !

Nous refusons que l’État Français se dote d’un tel pouvoir répressif. Nous refusons la  soumission à l'arbitraire du pouvoir et cette logique d’intimidation : la même qui a conduit à l’interpellation  de personnes qui reprenaient une chanson de Brassens devant un commissariat, la même qui nous frappe quotidiennement, la même qui s’étend, surveille, contrôle nos vies et tend à s’immiscer jusque dans notre intimité. Ne nous y trompons pas, ce qui est en jeu dans cette affaire, c’est notre droit le plus élémentaire à la liberté d’expression au sein de l’espace public.

Aujourd’hui, la loi sarkozyste interdit de réduire le drapeau en cendres au nom des idées de ceux qui en font une flamme ! Nous dénonçons l’inacceptable outrage à la liberté d’expression dont cette interdiction est synonyme !

Nous appelons celles et ceux, attaché(e)s à la liberté, adorateurs ou non du drapeau tricolore, fans d’« Aux armes etc.. » version Gainsbourg ou que « la Marseillaise même en reggae a toujours fait dégueuler », tout comme celles et ceux qui ne se sentent pas concernés « par la musique qui marche au pas », à rejoindre le comité de soutien à Yohan Leforestier et à participer aux actions à venir :

Le 14 juillet : outrageons l'outrage !

Le comité appelle à manifester partout en France  en exerçant librement son expression sur les symboles de la nation :

Caen : rassemblement 11h place du théâtre  

Avignon : débat public sur la liberté de création avec la Ligue des droits de l'Homme et l'Observatoire de la liberté de création 17h Cour Saint-Charles
Autres rassemblements prévus notamment à l'initiative du collectif d'une cinquantaine d'associations « Non à la politique du pilori » : http://nonalapolitiquedupilori.org

Vendredi 15 juillet : Débat sur la censure
Au festival « Chauffer dans la noirceur » à Montmartin-sur-Mer (50)

  Tout l'été :

Le comité invite les citoyens à se livrer à des exercices de libre expression et de détournement, à s'informer
et à signer LA PÉTITION POUR LA LIBERTÉ D'EXPRESSION ET DE LA CRÉATION ARTISTIQUE  -->  http://goo.gl/pYn1S

  Vendredi 30 septembre
Grand rassemblement à CAEN

devant le tribunal de police rue Georges Lebret, en soutien à Yo du Milieu.
Comité de soutien :
Ligue des Droits de l'Homme: http://www.ldh14.com
SYNAVI-BN : http://www.synavi.org
SUD Culture : http://www.sud-culture.org
ADADA : http://adada14.wordpress.com
Europe Écologie Les Verts : http://www.eelv.fr
Fédération du PS du Calvados
Union Syndicale Solidaires Calvados/Solidaires 14 : http://www.sudeduc14.fr/

Sud Santé 14
Parti Communiste Français (Calvados) : http://14.pcf.fr/

NPA Calvados
FSU 14 : http://sd14.fsu.fr
FASE : http://lafederation.org
CPSCABN (collectif des professionnels du spectacle et de l'audiovisuel de Basse Normandie)
la Ligue de l'Enseignement-14: http://www.laligue14.org
l'Oreille Arrachée: http://www.oreille-arrachee.com
collectif Le Milieu : http://lemilieu.free.fr
LSAA [LaSauceAuxArts]: http://www.lasauceauxarts.org
Contacts :
Le Milieu :http://lemilieu.free.fr/blog/
L’Oreille Arrachée : http://www.oreille-arrachee.com
LSAA [LaSauceAuxArts]: http://www.lasauceauxarts.org
Infos :
Résistances : http://forum.resistances-caen.org/outrage-t3473-15.html
Le "Caennais déchaîné" : http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/

Pétition :
http://goo.gl/pYn1S

Document téléchargeable de cet appel --> appel comité de soutien.pdf

http://lemilieu.free.fr/blog/public/Appel_comite-soutien_liberte-expression-creation.pdf

 doigt-d-honneur-mamie.jpg

  http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/

Repost 0
Publié par Le Caennais déchaîné - dans Opinion
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 14:05

http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/Vincenzo-Irolli Il-bambino-cacciatoVicenzo Irolli : "Il bambino caccioto"

 

Cela signifie t-il encore quelque chose  d’être

« Pupille de la Nation » après 2004 ?

Messieurs qu’on nomme grands, rendez-moi mon père, mort au maquis les armes à la main, suite à l’appel du 18 Juin, en combattant l’envahisseur. Il fut déclaré « Mort pour la France » et bénéficia, à titre posthume, d’une citation à l’ordre de l’armée avec attribution de la Croix de Guerre  avec Etoile de Vermeil.

Je ne l’ai hélas pas connu.

Et je vous rendrai mon titre de « Pupille de la Nation »*1. 

Messieurs qu’on nomme grands, rendez-moi mes années d’enfance que j’ai passé à l’assistance publique avec les garnements de mon âge, abandonnés, et où les sorties se faisaient en capote à boutons dorés. Il n’y avait que cela de brillant.

Et je vous rendrai mon titre de « Pupille de la Nation »*1.

Messieurs qu’on nomme grands, rendez-moi ma fratrie unie de cinq enfants, dont je fus le dernier, qui éclata et fut à tout jamais dispersée. Elle ne se retrouva jamais.

Et je vous rendrai mon titre de « Pupille de la Nation »*1.

Messieurs qu’on nomme grands, rendez-moi mes années d’adolescence passées en études secondaires, en internat intégral, grâce à vous.

Et je vous rendrai mon titre de « Pupille de la Nation »*1.

Messieurs qu’on nomme grands, rendez-moi mes années d’insouciance et de joie de vivre que je n’ai pas connues.

Et je vous rendrai mon titre de « Pupille de la Nation »*1.

Messieurs qu’on nomme grands, rendez-moi mes affections manquantes et manquées, dans le grand désert, affectif et familial ainsi que d’exemplarités positives, qui fut le mien, tout au long de ces 20 premières années d’une vie errante et chaotique.

Et je vous rendrai mon titre de « Pupille de la Nation »*1.

Messieurs qu’on nomme grands, rendez-moi mes stabilités professionnelles, absentes tout au long de ma vie, dommages collatéraux d’une enfance ratée, tant ma soif de découverte d’un bonheur impossible et interdit fut grande. On ne rattrape jamais les manques.

Et je vous rendrai mon titre de « Pupille de la Nation »*1.

Messieurs qu’on nomme grands, rendez-moi mes réussites familiales, absentes au rendez vous, par impréparation complète à l’attention de l’autre et à moi-même, et pour cause.

Et je vous rendrai mon titre de « Pupille de la Nation »*1.

Messieurs qu’on nomme grands, rendez-moi mes espérances trop tôt disparues, parce que différent des autres.

Et je vous rendrai mon titre de « Pupille de la Nation »*1.

Messieurs qu’on nomme grands, rendez-moi mes richesses et héritages, absents pour cause de mort prématurée d’un père, qui m’ont interdit de pouvoir bénéficier du bouclier fiscal et de l’ISF.

Et je vous rendrai mon titre de « Pupille de la Nation »*1.

Messieurs qu’on nomme grands, rendez-moi ma retraite décente, à la place de celle, inférieure de 35% au seuil de pauvreté, qui est la mienne, conséquence d’une vie de « Pupilles de la Nation ».

Et je vous rendrai mon titre de « Pupille de la Nation »*1.

Messieurs qu’on nomme grands, rendez-moi mon Egalité de reconnaissance à laquelle j’ai droit ; descendant posthume de quelqu’un qui est mort, entre autre, au titre de la « Liberté-Egalité-Fraternité » ; tout comme mes 120 000 frères et sœurs de misère concernés, au titre de 39/45.

Et je vous rendrai mon titre de « Pupille de la Nation »*1.

Messieurs qu’on nomme grands, rendez-moi mes espérances et aspiration à l’Egalité promise en 2007 par le président élyséen, qui s’est engagé, dès son accession au pouvoir, à reconnaître la souffrance de toute une vie, comme celle de mes 120 000 coreligionnaires, et qui s’apprête à commettre une troisième discrimination, au cas où il ferait quelque chose, ce qui semble ne pas être le cas (Promesse quand tu nous tiens !) * VOIR LIEN EN BAS DE PAGE : "JE SUIS UN MENTEUR ". NDLR

Et je vous rendrai mon titre de « Pupille de la Nation »*1.

Et alors, Messieurs qu’on nomme grands, vous n’aurez plus le casse-tête de savoir si oui ou non, la mort de mon père justifie ou non une reconnaissance de ma souffrance, malheureusement érigée en principe de vie. Vous n’aurez plus à débattre pour savoir si la souffrance d’un enfant dont le père est mort fusillé pour fait de Résistance est plus ou moins « importante » que celle d’un enfant dont le père est mort au maquis les armes à la main ou dans d’autres circonstances de combat et de guerre*2. D’aucuns chez vous se sont même ingéniés à faire apparaître la notion de « lâcheté » qui aurait dû être mise en pratique *3, vis-à-vis de nos parents, pour justifier de ne pas avoir à nous considérer comme ayant souffert. Messieurs qu’on nomme grands, vous vous êtes aventurés et abaissés dans ce sentier fangeux et nauséabond, par personnes, dûment mandatées, interposées et surtout vous avez laissé faire.

Messieurs qu’on nomme grands, vous avez trahi la parole donnée à nos parents en remerciement de leur sacrifice, de veiller sur leurs enfants de façon égalitaire, permanente et non discriminatoire :

 ·         Vous avez tenu en partie cet engagement pour les 13.400 « Pupilles de la Nation » de parents juifs morts en camp de concentration (donc sans les armes à la main). C’était en Juillet 2000 (Jospin – PS). Vous n’avez oublié que 141 250 concernés par le même statut de « Pupilles de la Nation »

·         Vous avez tenu parole pour les enfants de parents morts en camp de concentration pour faits de Résistance. C’était en Juillet 2004 (Raffarin – UMP)

·         Vous avez tenu parole pour les enfants de parents fusillés pour faits de Résistance. C’était aussi en Juillet 2004 (oubliant les enfants de parents fusillés comme simple otages, au titre de représailles, parce qu’ils avaient le malheur de passer à proximité du lieu de l’exécution et qu’ils n’avaient rien à voir de près ou de loin avec la résistance). C’était aussi en Juillet 2004 (Raffarin – UMP), en n’oubliant cette fois-ci que le cas de 120 000 (estimation de l’ONAC en 2004), abandonnés, fils de « Morts pour la France ». Comme s’il devait y avoir plusieurs façons de mourir pour la France et donc de qualités de « Pupilles de la Nation ».

Indemnisés 2004 : 21.250

Messieurs qu’on nomme grands, en 2007, vous vous êtes aventurés à promettre (documents à l’appui) aux 120 000 (devenus, depuis, environ 47 500) abandonnés par vos prédécesseurs de rétablir le principe d’Egalité en supprimant la discrimination qui n’aurait jamais du s’abattre sur eux. A la fin du mandat actuel du locataire de l’Elysée, malgré le simulacre de la création d’une commission-bidon, à laquelle j’ai eu le courage et l’honneur de refuser de siéger – refusant de servir de « faire valoir » et de « caution morale » et étant le seul, par ailleurs - , et des discussions à n’en plus finir de savoir qui a souffert de qui n’a pas souffert, faisant s’opposer « Pupilles de la Nation de 39/45 » et anciens combattants de toutes les guerres, (lesquelles ne connaissent pas, de façon tripale et donc intime, cette souffrance énumérée ci-dessus et n’ayant de ce fait pas voix au chapitre et encore moins un tel pouvoir de décision quant à cette souffrance). Vous escomptiez peut-être le ralliement, à l’unanimité, des « Pupilles de la Nation » à votre cause pour vous assurer le succès. Cela est bas, mesquin, déshonorant pour vous et pour la mémoire de nos parents morts.

Je ne pense pas que vous oserez récidiver pour 2012 (présidentielles et législatives), la corde est maintenant usée…. et la ficelle un peu grosse.

Messieurs qu’on nomme grands, les parlementaires, vous avez « baladé » les « Pupilles de la Nation », vous assurant ainsi la « tranquillité et la docilité » auprès de vos administrés concernés relevant de ce titre, par :

·         vos jeux subtils de « questions écrites au gouvernement », tout en sachant qu’une telle « absurdité » n’avait aucune chance de concrétiser la solution.

En 7 ans, pas moins de 3000 questions écrites, similaires et, ont ainsi été rédigées…… et adressées, par tous les courants politiques, aux divers gouvernements. En vain…

·         Vos « dépôts de propositions de loi » condamnés à terminer leur vie dans les cul-de-basse-fosse de la République, à la fin de chaque mandature. Comme il est d’usage et en parfaite connaissance de cause.

Vous connaissez mieux que nous les arcanes du règlement et du fonctionnement des chambres !

Messieurs qu’on nomme grands, les parlementaires, vous savez très bien que pour faire aboutir cette question de la discrimination faite aux « Pupilles de la Nation de 39/45 », vous avez des armes efficaces que vous vous êtes toujours interdit d’utiliser.

Pour les utiliser, il faut vouloir régler ce problème.

Or, malgré vos compassions et vos pseudo-compréhensions, vous n’avez jamais voulu le régler.

Le pourquoi vous appartient !

Vous savez très bien que vous pouviez saisir et décider vos présidents de groupes politiques qu’ils exigent des présidents des chambres de mettre ce sujet à l’ordre du jour pour qu’enfin la Nation (la vraie et réelle représentation nationale, dont vous n’êtes que les mandatés) sache quelles discriminations vous avez couvertes par vos complaisances et vos silences.

Vous n’avez jamais usé de ce droit qui, en la circonstance, devenait un devoir, une obligation morale pour exposer ce problème aux cours des questions orales au gouvernement, entre autres possibilités (retransmises par la télévision). Pourquoi ?

Souvenez vous, Messieurs qu’on nomme grands, les parlementaires et autres gouvernants que vous avez et aurez toujours une dette vis-à-vis de nos parents « Morts pour la France » et vis-à-vis de nous les « enfants adoptés de la France », « Pupilles de la Nation ». Cette dette n’est pas seulement matérielle. Elle est aussi morale, or il semble en la matière que la morale politique semble inexistante, chez vous, du moins pour ce sujet….

Une proposition, sur la base de 120 000 dossiers avait été élaborée, présentée et argumentée au Pouvoir, et dont la première annuité se chiffrait à 330 millions d’€uros, allant decrescendo, jusqu’à extinction des derniers « Pupilles de la Nation de 39/45 ».

Cette proposition permettait de régler le problème dans l’Honneur, dans le respect des engagements pris il y a 65 ans, par vos prédécesseurs, tout en supprimant, une fois pour toutes,  toute notion de discrimination à l’égard des « Pupilles de la Nation ».

(Compte tenu de la rectification du nombre de « Pupilles de la Nation » présenté par l’ONAC, depuis Janvier 2011 et ramené à une moyenne de 47 500 dossiers restants – au lieu de 120 000. La dite proposition se chiffrerait alors à 131 millions pour la première année. Communication du dossier, revu, peut vous être adressée, à votre demande)

Cette proposition n’a pas été retenue !

Preuve que les volontés politiques sont de ne pas vouloir régler ce problème, le laissant pourrir sur pied !

Souhaitons que les actuels « Pupilles de la Nation » de parents « morts en Afghanistan » n’aient pas dans soixante ans à souffrir du même mépris que leurs ainés. Ceci pourrait donner à réfléchir aux candidats-volontaires, ayant charge d’âme et à qui on fait miroiter la grandeur de la tâche, celle de mourir pour la France, et la sécurité à venir pour leurs enfants, en cas de pépin….

On n’adopte pas pour un temps, on adopte définitivement et à vie, comme la mort de nos parents, est à vie pour nous et non pour un temps.

Messieurs qu’on nomme grands, rendez moi tout ce qui est décrit ci-dessus.

Et je vous rendrai mon titre de « Pupille de la Nation »*1.

 

Kelly-Eric Guillon

« Sous-Pupille de la Nation de 4éme catégorie de 39/45 »

Comme il fut un temps avec des « Untermenschen » (sous-hommes)

Par la volonté des dirigeants et parlementaires

Depuis 2000 et 2004 

 *1         Ce titre se voulait prestigieux à son origine en 1917, alors qu’il n’est devenu que respectable depuis et qu’en fin de compte il est, aujourd’hui, quelconque, mais sert toujours pour les enfants de Français qui tombent en Afghanistan ou ailleurs, malgré son peu de valeur.

 *2       Au cours de la bataille de France de 1940, dans les bombardements, dans les rangs des FFL, lors de la libération de la France, sur les différents théâtres d’opération de 39/45, à cause des hasards malencontreux des combats, les « incorporés de force », ceux de retour de captivité à la suite des mauvais traitements subis, etc.

 *3        En somme vous condamnez les enfants dont les parents n’auraient pas été lâches au cours de combats, comme l’indique la phrase pondue par vous : « n’ayant pas utilisé les possibilités d’échappatoire à la mort, en plein combat…. ! » (réels anciens combattants au secours.)

* "JE SUIS UN MENTEUR" :  http://www.malgre-nous.eu/IMG/pdf_Engagement_N-_Sarkozy.pdf

http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/

Repost 0
Publié par Le Caennais déchaîné - dans Opinion
commenter cet article
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 14:55

" Il a fallu cent ans pour effacer les discriminations les plus criantes entre les hommes et les femmes, mais qu'attend-on pour abroger celles qui restent ? " Benoîte Groult

    http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/ Photos-0132.jpg1 300 personnes l'année dernière dans les rue de Caen. Et cette année ?

 

Le mot d’ordre de la gay pride de Caen en 2011 est :

 « Pour l’Egalité, 2011 : je marche, 2012 : je vote ». 

 Programme et parcours de la gay pride de Caen (Marche des fiertés) :

  • RDV à 13h30 place Courtonne.
  • 14h : Marche dans les rues de Caen.
  • Sit-in de 3 minutes prévu à la mémoire des victimes de l’homophobie, rue Saint-Pierre, devant la place Bouchard.
  • Appel à la générosité pour aider à financer la Marche des Fiertés sera fait rue Arcisse de Caumont.
  • Kiss-in : un baiser contre l’homophobie, rue Paul Doumer.
  • 16h30 : arrivée place du Théâtre.
  • 18h : Portes ouvertes et apéritif à l’Apollon, rue Varignon. (Juste en face de l'UMP, c'te bonne blague ! NDLR)
  • 23h : soirée de clôture au Cargö.

  logo-ldhLigue des Droits de l'Homme - Section de Caen Ligue des Droits de l'Homme - , 51 Quai de Juillet 14000 CAEN 

 

 MARCHE DES FIERTES 2011

 

« POUR LEGALITE DES DROITS : 2011, JE MARCHE ! 2012, JE VOTE ! »

Lutter contre l’homophobie, c’est lutter pour l’égalité !

 

La section de CAEN de Ligue des Droits de l’Homme (L.D.H.) apporte son

soutien à la Marche des Fiertés Lesbiennes, Gaies, Bisexuelles et

Transsexuelles, qui aura lieu le 18 juin 2011 à CAEN.

 

Elle invite chacune et chacun à y participer pour affirmer collectivement le

refus des discriminations dont sont encore victimes trop de femmes et

d’hommes en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre,

dans tous les lieux de la société, que ce soit dans la famille, à l’école, au

travail ou sur Internet.

 

La lutte contre les discriminations doit à la fois sanctionner fermement les

actes et les propos homophobes, soutenir les victimes, particulièrement pour

les adolescent-e-s et enfin développer l’éducation aux différentes sexualités

au sein de l’Education nationale.

 

Dans de trop nombreux pays du monde, l’homosexualité est encore

considérée comme un délit ou un crime puni de sanctions, pouvant aller

jusqu’à la peine de mort : il est urgent d’obtenir l’abrogation universelle des

lois homophobes, conformément à la déclaration présentée aux Nations

unies en 2009.

 

Parce qu’il en va de l’égalité des droits, la France, à la suite d’autres pays

européens, doit enfin s’engager en faveur du mariage et de l’adoption sans

discrimination en raison de la sexualité du ou des demandeurs. Ceci est une

revendication que la L.D.H. porte depuis de nombreuses années.

 

De même que l’origine, le sexe, l’appartenance religieuse ou bien encore le

handicap, l’orientation sexuelle ou l’identité de genre ne peuvent ni justifier le

rejet, ni justifier la violence. C’est une évidence humaine à défendre chaque

 jour et partout !

 couv-mde-laramie copie

 

Spectacle et débat " Notre projet Laramie "

le 17 juin 2011
20h30
Entrée libre

Maison de l'Etudiant,

Campus I 

Spectacle donné en prélude à la Lesbian & Gay Pride de Caen.  

Une initiative de l'Association Melting Pomme, d'après l'adaptation française d'Hervé Bernard Omnes dans une mise en scène de Jonathan Le Bourhis.

Avec : Ombeline/Vincent/Gwen/Amandine/Loic/Anastasia/David/Flavie/Antoine et Vanessa.

6 octobre 1998. - la petite ville de Laramie dans le Wyoming devient le linceul maculé du sang de Matthew Shepard, jeune étudiant de vingt et un ans, sauvagement assassiné, victime d'un crime homophobe.

14 novembre 1998. - « Les membres du Tectonic Theater Project se sont rendus à Laramie, dans le Wyoming, où un jeune gay venait d'être battu à mort. Ils eurent des entretiens avec les habitants de la ville. Pendant toute l'année qui suivit, ils retournèrent à Laramie plusieurs fois, et menèrent plus de deux cents interviews... »

11 novembre 2010. - Une dizaine d'étudiants de l'association Melting Pomme, réunis à Caen, décide de fouiller à nouveau la béance spatio-temporelle qui les sépare de l'épicentre de cet événement.

Orientés par un désir commun de faire trembler une scène artistique et citoyenne, ils s'engagent à porter sur les plateaux de théâtre leur Projet Laramie et d'y questionner ainsi les échos et répliques d'une réalité factuelle à laquelle ils n'ont pourtant pas assisté : le crime haineux de deux homophobes dans une petite bourgade du Wyoming.

Comment donc insuffler à ces mots récoltés il y a 12 ans une fraicheur et une vérité quasi-originelles quand rentrent en jeu nos fictions personnelles?

Le spectacle sera suivi d'un débat sur le thème « L'homophobie, comment témoigner, comment agir ? »

Les spectateurs pourront librement interroger nos invités :

Bruno Wiel, Gilbert Branchet, Président du Caélif et Vice-Président d'Animafac Marc Noero, responsable éducation du MAG Isabelle Vanbelle, Présidente de Contact Calvados Pauline Vanbelle, membre de Contact Île-de-France en charge d'interventions en milieu scolaire

Ces deux représentations sont subventionnées par le FSDIE (Fonds de Solidarité pour le Développement des Initiatives Étudiantes). Elles bénéficient du soutien officiel de SOS-Homophobie, de la Maison des Diversités de Normandie, du CROUS de Caen ainsi que de l'Université de Caen Basse-Normandie.

Nous vous attendons nombreuses et nombreux !

Lien pour en savoir + : http://www.gaynormandie.com/laramie-projet-une-aventure-culturelle-et-militante-caen/

Maison des Diversités : http://mddcentre-lgbt.asso-web.com/ Photos-0097 

VOIR PHOTOS GP 2010 :

 http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/article-gay-pride-caen-2010-52251953.html

 

http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/

Repost 0
Publié par Le Caennais déchaîné - dans Opinion
commenter cet article
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 08:49

"Quand vous hésitez entre deux opinions, choisissez celle qui a le plus petit nombre de partisans, vous avez des chances de choisir la bonne." Jean Bernard

"Un remords vaut mieux qu'une hésitation qui se prolonge. " Henry de Montherlant

  http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/  serge-gainsbourg-je-taime___-moi-non-plus--jane-b_.jpg

Gainsbourg, Mérimée, Bizet, l'ont affirmé : "Si tu ne m'aimes pas, je t'aime, et si je t'aime prends garde à toi"

 

 

"De notre confrère Florestan,

 du collectif "Bienvenue En Normandie",

un article pour le moins caustique sur la réunification des deux Normandie, suivi d'un autre... sarcastique sur un scandale, dû au fait que nous laissons notre destin aux mains d'une bande de ploucs, dont on se demande quand on les renverra une bonne fois pour toutes derrière le cul de leurs vaches !" NDLR (Relire l'article édifiant daté du 7 avril 2009, 3e lien en bas de page.) 

 

*Cela ne devrait pas laisser indifférents les usagers que la SNCF s'acharne à mettre en retard, et auprès de qui elle conte que c'est par manque de matériel - en sus de celui humain... 

§§§

     

Dans le dernier numéro de l'excellent "Normandie Magazine" (Mai/Juin 2011 n°243; pp. 30- 31) on trouvera le mode d'emploi idéal pour réussir à coup sûr, la Réunification de la Normandie, rien de moins ! (Consulter le 1er lien en bas de page.)
 
Voici les étapes et l'ordre à respecter pour réussir une bonne réunification normande :
 
1) De la patience pour attendre le bon moment ! Les vieilles idées dégagent avec les vieilles personnes qui les incarnent. "On ne met pas le vin nouveau dans de vieilles outres" dit l'Evangile !
  
2) Le bon moment : la mise à la retraite du gars qui se croyait important en niant  l'évidence de  la réunification normande (pour se marier, il faut être deux...)
 
3) Une volonté fermement partagée par les deux partenaires qui veulent faire une réunification Normande : ne pas attendre que la majorité des imbéciles soit convaincue  d'un intérêt général partagé pour agir !
 
3 bis) Volonté préparée par une mûre réflexion : le "ptêt ben qu'oui ou le ptêt ben qu'non" c'est le temps qu'il faut pour mûrir une décision importante. Le mariage est de raison, l'amour viendra après quand l'ignorance et la méfiance auront fondu comme glace ou givre au printemps nouveau...

 

4) Une décision à prendre pour répondre à un enjeu sinon un défi venu de l'extérieur de la Normandie.
(Enjeu national : le Grand Paris maritime: option Normande ou Flamande ?)
  
- Premier avantage : l'unité Normande n'est plus une querelle sur le sexe des anges bas ou haut Normands car il faut désormais rapidement mettre en oeuvre un vrai projet régional pour répondre au défi (ex : la LGV ; le PRES ; la Métropole en réseau pour enfin exister à 200 km à l'ouest du Grand Paris et en Europe)
 
- Second avantage : cela fait peur aux imbéciles qui aimeraient bien rester dans le confort intellectuel d'un déclin qu'ils sont incapables de voir...
 
- Inconvénient ? Ces mêmes imbéciles vont freiner des quatre fers pour ralentir le train réunificateur... afin d'avoir le temps de monter dedans, au dernier moment. Ne pas s'inquiéter de cet inconvénient passager : c'est normal ! Néanmoins il ne faudrait pas que le train prenne trop de retard car nous risquerions de rater la dernière correspondance...
 
5) En Normandie, ne pas mettre la charrue ( désigner le nom du propriétaire de la paire de fesses présidentielles qui aurait l'honneur d'honorer le cuir noir et profond d'un fauteuil ergonomique anti- escarres  dans un bureau climatisé design  au sommet d'une tour "HQE" de la future métropole régionale capitale)... avant les bœufs ! Seul compte le projet commun et partagé avec sa feuille de route pour relever ensemble un enjeu, un défi ! La Capitale, le Président, son fauteuil et les escarres du Président, on verra ça après ! Car il y a urgence...
 
6) Ne pas faire de la réunification de la Normandie un projet. Mais faire la réunification Normande pour un projet ! (à répéter plusieurs fois pour bien comprendre... car on ne se marie pas pour se marier)
 
7) Mettre en route un projet concret, pour ici et maintenant : les réunificateurs Normands ne doivent pas se tromper d'agenda. Ce qui compte vraiment, c'est bien l'urgence de répondre à l'impatience de forces vives Normandes de plus en plus inquiètes. Ne soyons plus obnubilés par l'agenda de procrastinateurs  politiques, véritables "professionnels d'eux-mêmes" qui attendent toujours des lendemains d'élections pour ne rien faire, faute de pouvoir vraiment penser l'avenir collectif dans le brouillard permanent de leurs arrière-pensées : autrefois les troupes suivaient leurs chefs. Aujourd'hui, c'est le contraire...  La société civile Normande et les forces vives régionales doivent passer à l'action !
 
Eh bien c'est actuellement la méthode utilisée par les deux Chambres Régionales de Commerce et d'Industrie de Normandie présidées par MM  Jean-Claude Lechanoine (BN) et Jean-Pierre Désormeaux (HN) qui ont décidé, le 22 avril dernier de lancer le processus de fusion des deux CRCI  afin de créer au 1er janvier 2015 la CRCI de Normandie, 6ème CRCI de France.
 
Tout a été prévu dans les détails à parité entre Haute et Basse Normandie avec d'abord le lancement d'un Groupement d'Intérêt Consulaire (GIC), réunissant les deux Chambres Régionales Normandes, qui aura comme mission de mettre en oeuvre le vaste chantier de fusion des CRCI (mutualisation des moyens; modernisation; unification des systèmes informatiques;  harmonisation de la carte des CCI Normandes et création de la CCIT de l'Estuaire dont le décret officiel de création sera signé le 1er juillet prochain pour justement ne pas avoir à subir le calendrier des politiques...)
 
La présidence du GIC sera d'abord bas-Normande puis haut-Normande à partir du 1er janvier 2013.
Le choix du siège de la future CRCI Normande n'a pas encore été décidé... Bien sûr !
La Basse-Normandie contribuera à 42% et la Haute-Normandie à hauteur de 58%: voilà un bel exemple de solidarité équitable administré par le mouvement consulaire que le socialiste Alain Le Vern pourrait méditer à son aise s'il n'était pas réélu en ... 2014.
 
2015 : la Normandie, 6ème Région économique de France, sera enfin une réalité et c'est là l'essentiel !  Le reste, c'est à dire la division institutionnelle et politique entre une Haute et une Basse Normandie apparaîtra comme une foutaise : on le voit déjà avec l'affaire d'une Ligne Nouvelle Paris Normandie qui par définition ne peut être ni bas ni haut Normande !
 
A partir de 2015, s'opposer à la réunification de la Normandie pourrait devenir politiquement ridicule, définitivement !

Florestan,
p/o le collectif "Bienvenue en Normandie"
 
miller67 ans après, la Bataille du Rail perdure en Normandie ! La faute à qui ?
 
 
LE SCANDALE DE LA GARE DE SOTTEVILLE !!! 

 

... Qui n'a jamais, hélas, aussi bien porté son nom !

  (Voir 2e lien en bas de page.)

 

On rappellera que plus de 60% du trafic du port d'Anvers est évacué par le mode fluvial et ferroviaire dans un hinterland que cet ancien port flamand municipal étend désormais largement à la région parisienne et à l'Europe médiane avec une politique d'intégration verticale de la logistique (contrôle par le port d'Anvers des convois de fret ferroviaire massifiés vers Paris et le sud de l'Europe ou l'Allemagne ; prise de participation des chargeurs anversois dans les entrepôts du Grand port maritime de Rouen ; anticipation de l'ouverture du canal "Seine-Nord")

 

Pour l'instant du côté de la sotte ville qui se prétend capitale de "je ne sais plus quoi" on entend des bonnes paroles ou des jérémiades...

 

Pour le projet, sa formulation, sa défense ou sa promotion avec un lobby régional actif pour que nous ayons enfin ici la 6ème région économique de France, pour que Le Havre "port de Paris" (ironie ?) ait enfin la maîtrise de son arrière-pays logistique pour que Rouen  soit enfin une vraie métropole régionale, carrefour ferroviaire et logistique du Nord-ouest du bassin parisien à l'échelle européenne...  On attendra !

 

Pendant ce temps là, 382 locomotives rouillent ... en même temps que les cerveaux de certains décideurs qui ne décident de rien !

 

Ils attendent les... élections et Réseau Funèbre de France ne promet même plus le Paradis !

 

Nous sommes donc partis sur un train d'enfer !

 

Florestan,

p/o le collectif "Bienvenue en Normandie"

 bienvenorm@yahoo.fr

 

Liens :

http://info.normandie-magazine.fr/index.asp?ART_ID=30705&Elles+se+sont+dit+%AB+oui+%BB

 

http://www.ouest-france.fr/region/normandie_detail_-382-locomotives-rouillent-pres-de-Rouen-_8618-1817097_actu.Htm

 

(Re)lire : http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/article-29965989.html

 

http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/ 

Repost 0
Publié par Le Caennais déchaîné - dans Opinion
commenter cet article
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 17:36

" Le monde est du côté de celui qui est debout " Proverbe Arabe

   http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/le-pen-5.jpg

Election Présidentielle 2012

(Mais peut-être devrions nous dire « érection » présidentielle)

Il semblerait au vu de ce qui se passe dans le monde des grands actuellement (DSK, Tron en supposé et Carla nouvelle Marie – sous les œuvres apparentes de son Nicolas et au nom du Saint Esprit, d’autant que chez eux on ne semble pas y croire) que tout tourne autour de l’érection (y compris pour les statues que l’on se décerne au travers des satisfecits de résultats autoproclamés).

La différence entre les deux est l’aile de la décence et de la « virginale » conduite en tous domaines, politiques et privés, et apparemment nos champions désignés n’en semblent pas bénéficiaires.

Pourquoi il faut voter blanc ?  

22 Avril 2012 – 1er tour des Présidentielles

19H58 : tout le monde est suspendu à son poste de télévision, attendant les premières estimations des résultats de ce premier tour dont la campagne, à l’inverse du calendrier officiel qui l’a déclarée ouverte officiellement le 09 Avril 2012, a démarré en Janvier 2011.

Souvenez-vous des « réponses » virulentes et hargneuses d’un Xavier Bertrand qui attaquait le PS pour sa gestion entre 1981 et 1995, alors qu’il était interpellé sur la gestion actuelle des dossiers sous le gouvernement Sarkozy. Il n’est pas le seul à agir de la sorte, voir les retransmissions TV des questions au gouvernement.

Cela fait-il partie du décompte de temps d’antenne pour la campagne, et, est-il imputé au budget de campagne comme « avantages en nature »?

  le-pen2.jpg

· 20H01 :

Marine le Pen Président de la République

au premier tour

 avec 50,01% des exprimés et 35% des Inscrits

Rappel : pour être élu au premier tour, le candidat doit obtenir la majorité absolue des Exprimés (Constitution de 1958/ modifiée 2008 : article 7 « le Président de la République est élu à la majorité absolue des suffrages exprimés »)

Rappel des chiffres :

                         44 000 000

Abst                           10%

                           4 400 000

Votants               39 600 000

Blanc                  30 000 000        68,18%

EXPR                   9 600 000

Résultats de Marine le Pen

50,01%                      4 800 960

Inscrits                       10,91%

En 1995 le FN comptabilisait 10,9% des inscrits, 11,8% en 2002 lors des mauvaises opinions de l’électorat vis-à-vis du 1er mandat de Chirac (cela ne vous rappelle rien ?)

  le-pen-3-copie-1.jpg

Le « ras le bol » général  (et on le comprend à l’aulne des mesures et lois liberticides et attentatoires aux libertés, sécurités et acquis des citoyens) ajouté au sentiment d’avoir été roulé dans la farine en 2007, et le « Tout Sauf Sarkozy » ont amené ce résultat.

Entre une droite complètement décrédibilisée, voir la fronde des députés UMP tombés dans le panneau du retrait des panneaux de signalisation des radars, ….., bien vite matée par la répression législative annoncée), une gauche morcelée et sans entregent (qui a attendu début 2012 pour pondre son programme, alors que ce dernier aurait déjà du être prêt depuis le début 2008. N’oublions pas que nous devons aussi le traité de Lisbonne à la complicité du PS, ainsi que la modification de la Constitution et l’envoi de renforts en Afghanistan - le PS ou tout autre Parti a-t-il inscrit dans son programme la suppression immédiate de toutes les lois scélérates, liberticides et attentatoires  de leurs prédécesseurs ? - il était inévitable qu’une telle situation se présente.

Il ne faut pas juger sur un seul élément du programme PS qui change par rapport à la Droite. Il faut que son programme soit radicalement différent de celui de l’UMP. Sinon pourquoi changer pour un programme différent par un tout petit iota (attention aussi aux coûts supplémentaires, par rapport aux budgets votés fin 2011, que vont entrainer les programmes électoraux. Ces surcoûts augmentent dangereusement la dette Nationale que nous devons et devrons payer. Car chaque année qui suit, le budget se calcule sur la base de celui de l’année précédente avec les augmentations du « coût de la vie »…..reconnue pour le Pouvoir et déniée au Peuple).

Pourquoi préférer la copie à l’original(e) ? 

le pen 4

Ainsi le sort en est jeté.

Pour la première fois de la 5éme République, la fonction suprême est conquise au premier tour.

Du jamais vu ? C’est aussi le signe malheureusement que » la 5éme est morte, vive la 6éme ! »

Le programme du FN n’est pas mieux que celui de ses amis de la « nomenklatura » ni moins cher.

Son seul mérite est d’avoir été là au moment où il le fallait.

A sa place, une "serpillière" (et je ne cherche nullement à offenser quiconque, mais utilise un trait signalant que dans le désespoir, la raison n’a plus de place) eut obtenu le même résultat.

 20H10 : le téléphone sonne !

Ce n’est pas Claude François, ni Marine Sarkozy…..

Enfin je me réveille, cela n’était qu’une fiction…….., qui pourrait malgré tout bien être une réalité.

I had a nightmare...

Voter blanc massivement !

le-pen-tropicalboy.jpg

Le seul moyen d’éviter une telle aventure est de voter blanc massivement, afin d’amoindrir considérablement la crédibilité du successeur à venir.

Si le gagnant comptabilise au premier ou au second tour 8%, voire moins d’inscrits, certes il sera élu Président, mais aura les mains liées sur l’échiquier international, car non crédible auprès de ses collègues mondiaux.

L’art et la manière de lui rogner les ailes, les ambitions et surtout les démesures.

Croyez moi, le jour où les politiques seront devant le fait accompli du vote blanc massif, ils seront obligés de composer sérieusement avec l’électorat en le respectant et non en le méprisant comme actuellement et depuis des décennies.

N’attendez pas que le Pouvoir vous accorde la reconnaissance du vote blanc. Cela l’arrange trop (car qui ne dit mot – abstention – consent et se fait complice silencieux de ce qui se passe, alors qu’un « NON » les atteint dans leur Ego)!

Imposez-lui votre volonté à lui dire « NON » et il vous respectera.

Certes le moyen de dire « NON » reste modeste, mais il existe. Il est vôtre. Pensez que vous faites un acte électoral et citoyen en vous rendant aux urnes pour dire que vous ne voulez pas de Nicolas, François et Marine…..

Nulle loi ne vous oblige à mettre un « nom » dans l’urne et nulle loi ne vous interdit de mettre un " NON » (le bulletin blanc que vous avez confectionné avant d’aller voter, en respectant les caractéristiques officielles des bulletins.

A vous de l’imposer,

non timidement,

mais massivement ! 

Quelqu’un disait  « on piétine un homme couché, on contourne un homme debout ». A vous de choisir piétiné ou contourné.

 Kelly-Eric Guillon

25/05/2011

NE MANQUEZ SURTOUT PAS CECI :    http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/article-communique-103046966.html

http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/ 

Repost 0
Publié par Le Caennais déchaîné - dans Opinion
commenter cet article

Présentation

  • : Le Caennais déchaîné
  • Le Caennais déchaîné
  • : Actualités sans concession sur Caen et ailleurs...
  • Contact

Profils

  • Le Caennais déchaîné
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...
  • Ecrivains, Photographes, Correspondants, Membres de la Société Civile...

Rechercher

Archives