Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 19:56

"Comme le dit un jour un homme d'esprit, le cannibalisme fit place au capitalisme lorsque l'homme se rendit compte qu'il était plus rentable d'exploiter son prochain que de le manger." Lytle W. Robinson

http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/

   g7

"Marché aux esclaves", Gustave Boulanger

Fonderie

http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 09:10

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs." 

Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, 1793 

--- 

"Il vaut mieux un être humain non satisfait qu'un porc satisfait."

John Stuart Mill 

   http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/      elena.jpg

elena2 Photos : Agence France Presse

 

AGIR ET VITE ! 

 

CONTRE LA DESTRUCTION

DE NOTRE PAYS,

DE NOS VALEURS,

DE NOS ACQUIS,

DE NOS DIFFERENCES,

 DE NOS ESPERANCES ;

 

CONTRE LE MALFAISANT,

ET SES COLLABO-LARBINS

A LA SOLDE DU F.M.I.,

DES BANKSTERS,

DES MAFIEUX MILITARO-INDUSTRIELS :

 

  

  GRANDE  MANIFESTATION

 

UNITAIRE 

 

INTERPROFESSIONNELLE
  

   

MARDI 12 OCTOBRE,

Départ à partir de 10H00,
 

  PLACE SAINT-PIERRE à CAEN

 

Auparavant :

 

Blocages filtrants aux ronds-points de Caen, à partir de 7 heures ;

 

Assemblée générale des personnels de l’Université, à 9 heures, sur le Campus I ;

 

Pré-rassemblement des retraités à 9 h 30, place du Théâtre, pour rejoindre le cortège interprofessionnel 

 

 :::

 

 SALAIRES - EMPLOIS - RETRAITES
 
    

GRÈVE UNITAIRE INTERPROFESSIONNELLE RECONDUCTIBLE
 

à l'appel de CFDT - CFE/CGC - CFTC - CGT - FSU -

  SOLIDAIRES


 
       

Re(lire) : http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/article-edito-n-5-2336973.html

 

    http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/ 

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 11:41

 

     http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/

secu3.jpg

 

A FAIRE CIRCULER LARGEMENT AUTOUR DE VOUS !

    Pour une fois qu'un haut dirigeant nous dit la vérité :

Evelyne DUBIN

est passée sur France Bleue mais pas sur une chaine de télé nationale.

POURQUOI ?

  Objet : SECURITE SOCIALE on le croit ou pas !!!

   La sécu n'est pas en déficit mais en excédent...

Depuis le temps qu'on bouche le trou de la sécu .....

   Il faut à Evelyne DUBIN, la signataire de ce document une bonne dose de courage pour avoir écrit ce texte.

  L'ASSURANCE MALADIE

Pour combler le déficit de la sécu, nos chers gouvernants ont trouvé que le mieux, c'était encore de nous faire payer...

a - Dorénavant, sur une consultation médicale, nous versons 1 euro.

b - Nous sommes restreints lors de nos arrêts maladie ...

c - Nous devons consulter un généraliste avant de voir un spécialiste ...

d - Pour tout traitement de plus de 91 euros, nous en sommes de 18 euros  

de notre poche.

e - Taxe de 0,50 c sur les boites…

f - etc. etc. etc.

Toutes ces mesures sont destinées à combler le fameux trou qui est à ce jour de 11 milliards.

   Or, savez-vous que,

1) Une partie des taxes sur le tabac destinée à la Sécu, n'est pas reversée : 7,8 milliards.

2) Une partie des taxes sur l'alcool, destinée à la Sécu, n'est pas reversée : 3,5 milliards.

3) Une partie des primes d'assurances automobiles destinée à la Sécu, n'est pas reversée : 1,6 milliard.

4) La taxe sur les industries polluantes destinée à la Sécu, n'est pas reversée : 1,2 milliard.

5) La part de TVA destinée à la Sécu n'est pas reversée : 2 milliards.

6) Retard de paiement à la Sécu pour les contrats aidés : 2,1 milliards.

7) Retard de paiement par les entreprises : 1,9 milliard.

En faisant une bête addition, on arrive au chiffre de 20 milliards d'euros.

Conclusion : si les responsables de la Sécu et nos gouvernants faisaient leur boulot efficacement et honnêtement, si chacune des institutions reversait ce qu'elle doit chaque année, les prétendus 11 milliards de trou seraient aujourd'hui 9 milliards d'excédent !!!

Ces chiffres ne sont pas inventés ; vous pouvez les consulter sur le site de la Sécu ; ils sont issus du rapport des comptes de la Sécu.

Si les pouvoirs publics, qui nous harcèlent au quotidien de messages publicitaires afin de consommer des fruits et légumes, étaient vraiment convaincus qu'il nous faut consommer 5 fruits et légumes par jour pour sauver notre santé et donc l'assurance maladie, ils supprimeraient la TVA sur ces produits !

N'oubliez pas d'avoir une petite pensée sur l'achat, à la hâte, des 90 Millions de doses de Tamiflu par le ministère de la santé publique, quand on sait que la grippe A n'est pas plus mortelle et dangereuse pour vous et moi que la grippe saisonnière classique.

Hélas on ne peut en dire autant des dommages collatéraux potentiels qui existent réellement dans les adjuvants que contiennent les vaccins !! *

Quel sera le coût de cette opération, que la sécu va supporter une nouvelle fois, lorsque le gouvernement sera décidé à dédramatiser la situation !!!

Cordialement.

Evelyne DUBIN

Secrétaire Générale Adjointe au Directeur Général Institut National du Développement Local

Avenue Michel Serres BP 32 47901 AGEN Cedex 9 tél : 05.53.48.06. 74 fax : 05.53.48.06. 71 mob: 06.72.19.53. 50 mail: e.dubin@indl. fr

  

VOUS AUSSI, SOYEZ RESPONSABLES :

 TRANSFEREZ CE MESSAGE A TOUS,

   VOS CONTACTS ONT LE DROIT DE SAVOIR !!

 

A force de tourner, il s'affichera peut-être un jour sur l'écran d'ordinateur d'une tête pensante, d'un député, d'un ministre censé passer son temps à gérer l'argent des contribuables et à le dépenser de manière responsable, sans créer de déficit.

Alors, avec courage, il pourra (pourquoi ne pas rêver...) dénoncer au parlement ces débordements connus, aujourd'hui, de toutes et tous !!

 

Post-scriptum : Il y a près d'un an, nous vous mettions déjà en garde contre ce qui pourrait devenir l'un des plus grands désastres sanitaires français d'après-guerre. http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/article-vacc-2-38104886.html

Dans la foulée, il n'est pas inutile de (re)lire ceci : http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/article-la-sante-n-a-pas-de-prix-39175957.html

    NDLR

  http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 08:09

"Le véritable remède contre le chômage est qu'il n'y ait plus de travail pour personne, mais pour chacun une place dans la société." Albert Jacquard 

  http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/ 2009-11-25-087

AC ! 14

APEIS/CHÔMEURS PRECAIRES

 CGT/CHÔMEURS REBELLES

 MNCP

 

Chômeurs, Précaires….

 

Pour le maintien du droit au départ en retraite à 60 ans pour tous.

Contre les calculs basés sur les 25 meilleures années (minimum retour aux 10 meilleures années).

Pour des cotisations sur la Valeur Ajoutée totale de l’entreprise, et non sur les seuls salaires qui pénalisent les entreprises de main-d’œuvre.

Pour faire avancer la nécessaire personnalisation des droits : il faut aller vers des droits pour chaque être humain indépendamment de son parcours de vie et de sa situation de famille.

Pour le relèvement substantiel des minima de retraite et de l’indemnisation de toutes les formes de chômage à au moins 80% du SMIC.

Nous revendiquons également des droits à trimestres pour tous, y compris les personnes au RSA ou non indemnisées, étudiants...

10% de la population active est au chômage et 10 % est précaire. Depuis 1994, chaque année, ce sont 3,4 millions de personnes qui perçoivent les minima sociaux. En plus, notre société continue à les priver de leurs droits.

La situation : 

Augmentation du chômage des séniors (même sans compter tous les 60/62 ans qui risquent de se retrouver au chômage faute de pouvoir toucher une retraite)

Entrée de plus en plus tardive des jeunes sur le marché du travail 

Des parcours de plus en plus saucissonnés

(accès de plus en plus tardif des jeunes à l’emploi, nombreuses périodes de chômage et pertes de droits pour les « polypensionnés »)

Près de 2 millions de foyers au RSA qui n’acquièrent pas de droit à la retraite

  Et le gouvernement veut augmenter l’âge de départ à la retraite !

  Cela augmentera d’autant plus le chômage !

  Nous nous prononçons :

Nous défendons la mise sur pied d’un « Statut de Vie Sociale et Professionnelle », qui assurera à toutes et tous, avec ou sans emploi, le respect des Droits fondamentaux dont font partie :

L’accès à l’emploi (le droit au travail comme le droit au libre choix de son travail),

L’accès à un revenu décent (avec ou sans emploi),

Le droit à une retraite décente pour tous.

 

Et pour nous, quelle retraite ? 

 

Rejoignez nos associations, ensemble, nous sommes plus forts !   

IMGP0092-a.JPG Une femme enchaîne 18 CDD au

Pôle Emploi !!!

L’utilisation abusive des CDD est de plus en plus répandue dans le service public. Exemple avec la situation aberrante d’une salariée de Pole emploi.

Le combat de Lydie

Lydie Breuilly l’a appris à ses dépens. En douze ans de présence à l’agence pôle emploi de Concarneau (Finistère), cette Bretonne de 56 ans a été gratifiée de 18 contrats à durée limitée avant d’être brutalement remerciée il y a deux jours. Jusqu’ici passive, la quinquagénaire a décidé de se battre contre son ex-employeur).

Soutenue par les syndicats, elle ne quittera pas la cafétéria de l’agence tant que son contrat n’aura pas été requalifié en CDI. Pour l’instant, la direction fait la sourde oreille et affirme être dans son bon droit. Le flou juridique n’arrange rien : Pôle emploi est un établissement public, mais le personnel est recruté selon les règles de droit privé depuis la fusion ANPE-Assedic en janvier 2009. Une chose n’a pas changé : l’institution est censée assurer un avenir professionnel aux chômeurs. Et à ses propres salariés ?

Bonnet d'âne pour le service public !

La Poste, figure emblématique du CDD abusif

L’entreprise publique a été épinglée un nombre incalculable de fois pour des salariés qui avaient travaillé pendant des années en CDD avant d’être mis à la porte. A ce titre, le cas d’Odile Guibert, employée à la poste de Cordes-sur-Ciel, dans le Tarn, fait même figure de record. Entrée dans la maison en 1976, elle a cumulé pas moins de 247 CDD pendant plus de trente ans, avant que la justice la régularise, en mai 2008. Deux années plus tôt, deux autres employés du groupe avaient, eux aussi, été requalifiés en CDI après avoir cumulé respectivement 133 et 96 CDD en l’espace de trois ans, et avaient empoché au passage 11.500 et 22.000 €. Depuis l’entreprise a revu sa politique de recrutement mais paie encore les frais de ces abus de CDD.

France Télécom attaquée aux prud’hommes

France Télécom a aussi connu son lot de recours abusifs au CDD. L’entreprise a été condamnée en 2009 par le conseil de prud’hommes de Paris à ce titre. D’après le jugement, la seule unité des services techniques de la région Ile-de-France avait recruté 869 contrats précaires en 2005, 774 en 2006 et 464 en 2007. Là encore, les salariés qui avaient saisi les prud’hommes ont vu leur CDD requalifié et ont bénéficié d’indemnités pour rupture abusive de contrat.

                        L’audiovisuel public lourdement condamné

Ces abus sont aussi fréquents dans le milieu de l’audiovisuel. Et le service public n’échappe pas à la règle : en juin 2006, Radio France avait été condamnée pour licenciement abusif d’une de ses journalistes et contrainte de lui verser 43.000 € d’indemnités. France Télévisions n’est pas en reste : les chaînes du groupe ont été condamnées à plusieurs reprises pour des faits similaires, comme France 3, qui a dû payer près de 170.000 € à l’une de ses animatrices en 2002, ou encore France 2, qui a été condamnée au début de l’année après avoir mis à la porte un reporter qui avait enchaîné les CDD pendant plus de vingt ans.

D’après Marie-Laure Hardy et Thomas Morel de France-Soir

(Photos : Eddie Torial) 

 http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/ 

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 08:09

" Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. "

Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, 1793

" Il faut se méfier de ceux qui ont des certitudes, qui ne doutent jamais, des gens en béton : la moindre fêlure dans le mur peut entraîner la chute de toute la maison. "

Tahar Ben Jelloun

     http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/ gl17sarkozylachutebv8-SARABANDE-copie-1.jpgTexte photo : " Si la propagande n'abrutit plus assez les masses il faudra bien trouver un argument supérieur. Quel meilleur rêve américain qu'une petite guerre en Iran ? " Sarközy de Nagy-Bocsa, 2009 

  

MANIFESTATION UNITAIRE

  

INTERPROFESSIONNELLE

le MARDI 7 SEPTEMBRE

10H00 PLACE SAINT-PIERRE A CAEN

SUIVIE d'un PIQUE-NIQUE - CONCERT sur les

PELOUSES de la PRÉFECTURE

 

:::

 

SALAIRES - EMPLOIS - RETRAITES

GRÈVE UNITAIRE INTERPROFESSIONNELLE

à l'appel de CFDT - CFE/CGC - CFTC - CGT - FSU - UNSA –

SOLIDAIRES



" Après les fortes mobilisations du premier semestre, et notamment le 24 juin dernier, les multiples initiatives qui ont ponctué l’été, montrent la détermination des salariés à faire entendre leurs revendications et leurs propositions concernant le projet de réforme des retraites dont le contenu est injuste et inacceptable.

La période estivale a été marquée par la persistance de la crise économique et sociale - la situation du chômage s’aggravant encore notamment pour les jeunes - et par l’annonce de mesures de rigueur supportées essentiellement par l’ensemble des salariés.

 

Le gouvernement poursuit une politique inadaptée en termes d’emplois et de pouvoir d’achat  qui  accroît  les  inégalités.
 

Au moment où le projet de réforme des retraites va être examiné par le parlement, les organisations syndicales rappellent leur ferme opposition à celui-ci. Cette réforme ne répond pas aux enjeux actuels.

 

Les questions d’emploi notamment pour les jeunes et les seniors, celles des inégalités hommes-femmes, de la pénibilité, d’un financement durable appuyé sur une autre répartition des richesses produites, non seulement ne  sont pas traitées, mais font porter à plus de 85% les efforts sur les salariés.

La remise en cause des 60 ans avec le report à  62 et 67 ans des âges légaux va fortement pénaliser les salariés et notamment ceux ayant commencé à travailler jeunes, ceux ayant des carrières chaotiques et incomplètes, en particulier les femmes.

Les organisations syndicales considèrent aujourd’hui que rien n’est joué et appellent tous les salariés du privé et du public, les demandeurs d’emploi, les jeunes et les retraités à poursuivre la construction d’une mobilisation de grande ampleur et à faire du 7 septembre prochain, une journée massive de grèves et de manifestations.

Le gouvernement et les parlementaires doivent entendre la mobilisation des salariés et répondre à leurs revendications pour d’autres choix en matière de retraites, d’emploi et de pouvoir d’achat.

 

Les organisations syndicales se réuniront dès le 8 septembre pour analyser la situation et décider des suites unitaires à donner rapidement à la mobilisation. " 

    

Partager cet article
Repost0